samedi 10 mars 2012

DEUXIÈME DIMANCHE DE CARÊME
 SAINT GRÉGOIRE PALAMAS      T 6.

LITURGIE DE SAINT BASILE

DIVINE LITURGIE À LA FRATERNITÉ MONASTIQUE DE NÎMES  :     10 H 30

LECTURES : 
À L'ORTHROS (MATINES)
Évangile :  Luc 24 : 36-53

 À la DIVINE LITURGIE:
Épître :  HÉBREUX 1 : 10-2 : 3.

Évangile : Marc 2 : 1-12.  (Le Paralytique).

Lectures pour saint Grégoire Palamas :
Épître : Hébreux 7: 26-8 : 2.
Évangile : Jean 10 : 9-16. 
Grand Carême : huile et vin.
__________________________________________________________

Tropaire t.8.
Luminaire de l'Orthodoxie, soutien et docteur de l'Église, modèle des Moines, défenseur invincible des théologiens, ô Grégoire Thaumaturge, orgueil de Thessalonique, prédicateur de la grâce, prie toujours pour que nos âmes soient sauvées.

Kondakion t.8.
Comme l'instrument sacré de la sagesse, comme brillant porte voix de la science de Dieu, saint pontife Grégoire, nous te chantons. Soumettant notre intelligence à celle du Créateur, conduis nos coeurs vers Lui, pour que nous chantions: Réjouis-toi, prédicateur de la grâce. 


Qui est saint Grégoire Palamas ?
Saint Grégoire Palamas est né à Constantinople en 1292. Il était l'aîné de sept enfants. Il a été confié aux meilleurs enseignants et maîtres des sciences profanes et devint un maître du raisonnement philosophique. Il fréquentait les moines de la capitale et avait pour père spirituel THÉOLEPTE de PHILADELPHIE (1250-1322, (Originaire de Nicée. Devenu veuf, il est entré au Mont Athos. Il est devenu métropolite de Philadelphie (1283) et il dirigea la défense de la ville contre les Turcs en 1310.)
Vers les années 1314 ou 1316, Grégoire décide de quitter les vanités du monde. Il se rend à pieds sur le sainte Montagne de l'Athos. Il s'installe avec ses deux frères aux environs du monastère de Vatopédi. Il est nommé chantre au monastère de la Grande Lavra. Grâce à la solitude et à la quiétude intérieure (hésychia), Grégoire fixait en tout temps son intelligence au fond de son coeur, afin d'y invoquer le Seigneur avec componction, de telle sorte qu'il devenait tout entier prière et que de douces larmes coulaient continuellement de ses yeux, telles deux fontaines.(...)

Sermon de saint Grégoire Palamas
Sur l'expérience de Dieu (Jean X,9)
Nous empêcherons ceux qui nous écoutent de considérer comme matérielles et corporelles ces énergies spirituelles et mystérieuses. Ces gens sont justement les victimes de cette opinion.
Avec leurs oreilles impures et sacrilèges, avec leur pensée qui ne sait ni croire, ni se réconforter aux paroles des Pères, ils ont bien peu daintement reçu l'enseignement des saints!
Ils l'ont foulé aux pieds e se sont acharnés contre ceux qui le leur ont expliqué.
Ils n'ont pas cru le grand Macaire et peut-être même ne savent-ils pas qu'il dit : Les choses spirituelles sont inaccessibles aux gens sans expérience, mais la Communion au Saint-Esprit peut être reçue par l'âme sainte et fidèle; les trésors célestes de l'Esprit ne se manifestent qu'à celui qui les reçoit par l'expérience, tandis que le non-initié ne peut même pas les imaginer.
Ses paroles à leur sujet sont pieuses !
Écoute-le, pour que la foi t'atteigne et que tu sois digne de recevoir ces trésors!
C'est alors que l'expérience même des yeux de ton âme te montrera à quels biens et à quels mystères les âmes des chrétiens peuvent communier dès ici-bas.
Mais lorsque tu entends parler des "yeux de l'âme" qui possèdent l'expérience même des trésors célestes, ne les confonds pas avec la "raison".
Cette dernière, en effet, exerce ses falcutées aussi bien sur les choses sensibles   que sur les choses intellectuelles; toutefois, pense donc à une ville que tu n'as pas encore vue : tu n'en as pas l'exprience par le seul fait d'y penser; ainsi, par le seul fait de penser et de parler au sujet de Dieu et des choses divines, tu n'en acquiers pas l'expérience.
Si tu ne possèdes pas de l'or d'une façon sensible, si tu ne le tiens pas dans tes deux mains sensiblement, si tu ne le vois pas de tes yeux sensibles, tu ne le tiens pas, tu ne le vois pas et tu ne le possèdes pas, même si la pensée de l'or passe mille fois dans ta tête: ainsi,  même en pensant dix mille fois aux trésors divins, sans éprouver par l'expérience les choses divines et sans les voir avec les yeux intellectuels qui transcendent la raison, tu ne vois rien, tu n'as rien, tu ne possèdes véritablement aucune des choses divines.
J'ai parlé d'"yeux intellectuels", parce que c'est en eux que survient la puissance de l'Esprit qui leur permet de voir ces choses : pourtant, cette toute sainte vision de la lumière très divine et plus que lumineuse transcende les yeux intellectuels eux-mêmes.