samedi 3 mars 2012

LE MARTYR DE NOS FRÈRES CHRÉTIENS SYRIENS.
ATTAQUES CONTRE DES MONASTÈRES.
IL FAUT DIRE LA VÉRITÉ.


Comme toujours les médias français sont restés silencieux sur le sujet.
Grâce à nos médias les chrétiens de Syrie et d'ailleurs sont massacrés et meurent en silence.
C'est bien de parler des journalistes. Mais ce serait bien aussi de parler des gens moins médiatiques : les humbles, les modestes; parler de nos frères chrétiens.

Pourquoi les médias français ce sont tu ?
"Surtout ne pas écorner l'image (mensongère) de la résistance"
Et pourtant certains monastères ont subit des attaques de ces "résistants"!
Concernant le monastère de Mar Moussa (entre autres), qui date du 6ème siècle, il a été attaqué par 30 hommes masqués et armés. Les assaillants ont demandé des armes et de l'argent.

Selon des responsables religieux, la Syrie devient l'arène d'un conflit international des intérêts politiques et militaires et économiques.

Il faut savoir que le Monastère de saint Jacques le Mutilé a dressé une liste des attentats contre les chrétiens ces dernières semaines.


Le 25 janvier, le Père Basilio NASSAR, prêtre grec orthodoxe du village de Kfar Bohom dans la province de Hama a été agressé et abattu par des insurgés dans la rue Jarajima à Hama.


Sous couvert d'une quête de liberté et de démocratie les insurgés  s'attaquent à des civils innocents dans une démarche de discrimination religieuse. Les insurgés s'en sont pris à un majeur âgé de trente ans appartenant à la communauté chrétienne, ils l'ont abattu d'une centaine de balles.
 etc.
À Kysayr, le cousin du Père Louka, curé de Nebek, raconte qu'il rentrait dans la localité lorsqu'à un rond point de la ville il a été arrêté par des "insurgés". " Ils m'ont réclamé mes papiers et m'ont fait attendre deux heures pour vérifier si mon nom était cité sur une de leurs listes issues des comités de coordinations de la "révolution" qui sont désormais des organes de références judiciaires. Si mon nom avait été mentionné, j'aurai été exécuté sur place comme ils le font avec d'autres."

À HOMS, la liste des victimes s'allonge, selon le Monastère.

Plus de 230 chrétiens ont été abattus.
Plusieurs ont été kidnappés. Emmenés de force dans des mosquées.
 Souvent les insurgés réclament une rançon qui varie entre 20000 et 40000 dollars par personnes.


Fresques et monastère de Mar Moussa. (http://www.islamisation.fr:archive/2012/02/27/syrie.

Certains quartiers mixtes comme Bab Sbah ou Hamidiyeh à Homs, voient 80% de leurs habitants chrétiens les déserter pour s'établir chez des amis ou des parents dans les régions de la Vallées des Chrétiens. la plupart des couvents sont vides.
Les Chrétiens de Hama et de sa province font de même.

Voilà une réalité totalement ignoré volontairement par les médias de notre pays. 

"SEIGNEUR JÉSUS CHRIST, FILS DE DIEU,
AIE PITIÉ DE NOS FRÈRES CHRÉTIENS DE SYRIE, D'ÉGYPTE, DU NIGER, DE SOMALIE, ET DE TOUS PAYS Où ils subissent la persécution à cause de Ton Nom Très Saint. 
Amin!