samedi 28 avril 2012

DIMANCHE DES MYRRHOPHORES

DIMANCHE 16/29 AVRIL 2012      Ton 2

Ce dimanche nous commémorons le Myrrophores : Marie Madeleine, Marie femme de Cléopas, Jeanne, Salomé la mère des fils de Zébédée, Marthe et Marie les soeurs du Juste Lazare, Nicodème le disciple nocturne et Joseph d'Arimathée le disciple secret.

Lecture à l'Orthros (matines) : Évangile de Luc 24,  1-12.

Lectures à la Divine Liturgie : Épître : Actes 6,  1-7. 
                                                 Évangile : Marc 15,  43 - 16 : 8.


Exceptionnellement : il n' y a pas Liturgie ce dimanche.

Sermon de Léonce, Métropolite.


Aujourd'hui l'Église fait mémoire des Femmes Myrrhophores, de Joseph d'Arimathie et de Nicodème, qui avaient été les témoins de la mort du Christ Sauveur et les annonciateurs de Sa résurrection.
Les femmes Myrrhophores ont reçu leur appellation du fait qu'elles sont venues porter au tombeau de la myrrhe, afin d'oindre le Très saint Corps du Seigneur.
Elles ont fait preuve d'un immense amour pour le Seigneur.
Au petit matin, une fois le samedi passé, elle se sont hâté vers le tombeau de notre Seigneur Jésus Christ, sans peur, ne se laissant arrêter par aucun obstacle.
Elles n'ont pas oublié qu'elles risquaient d'être arrêtées par la garde romaine et être empêchées de faire leur bonne action, mais elles courent au Tombeau !
Leur souci principal était de pouvoir déplacer la pierre tombale, comme si la garde allait permettre à quelqu'un de toucher à la pierre. Mais l'amour et la sollicitude des femmes furent couronnés de succès : elles atteignirent sans obstacle l'endroit où était enseveli Jésus-Christ et elles trouvèrent la pierre de l'entrée du tombeau déplacée sur le côté et la garde, saisie de peur, en fuite; puis enfin elles Le virent Lui-même et Il leur dit : " RÉJOUISSEZ-VOUS" (Matthieu XXVIII, 9).
Quelle récompense pour une oeuvre d'amour ! Ces femmes, qui, dans leur douleur, oublièrent la promesse faite par le Seigneur de ressusciter le troisième jour, étaient venues oindre d'aromates le défunt, et elles trouvèrent UN RESSUSCITÉ, et elles furent les premières à goûter de la joie de la Résurrection.

Quant à Nicodèle et Joseph d'Arimathie, à cause de leur foi et de leur amour pour le Seigneur, ils furent persécutés par les Juifs, mais ils restèrent fidèles à l'enseignement du Christ.

Prenons exemple sur les Myrrhophores ainsi que sur Joseph d'Arimathie et Nicodème,  Aimons le Seigneur et gardons constamment cet amour pour Lui.