vendredi 29 juin 2012

DOUCEUR DE DIEU - DOUCEUR DE L'ÉGLISE

(D'après des textes de saint Jean de Kronstadt - La joie au coeur. Éd. Arfuyen)

Contemplant une fleur, une herbe, il disait : 
" Voici Dieu !"


Le spectacle de la nature est une THÉOPHANIE témoignant de l'existence de notre Créateur.
Regardez le ciel, la pluie, les lacs, les oiseaux, les fleurs, admirez une tempête et la puissance des éléments naturels...

Toutes choses chantent et louent le Seigneur, le Créateur.

L'homme est-il capable aujourd'hui de regarder et contempler ces choses comme étant un don magnifique de Dieu ?

Le ciel est sur la terre et la terre dans les cieux, car toute la création de Dieu est une magnifique unité.

L'ÉGLISE EST LE CIEL SUR LA TERRE.
À travers les Saints Mystères qui sont célébrés par l'Église et dans l'église, là où les Anges servent avec les hommes, là où le Tout-Puissant est glorifié sans fin, là est vraiment le Ciel.

Le ciel et la terre se rejoignent dans une gloire sans fin, la gloire du Créateur !

Soyons reconnaissant à l'Église de Dieu de nous dévoiler la beauté et la gloire de Dieu.
Le service de Dieu, ici bas, nous prépare au joyeux service de Dieu dans les Hauts Lieux, dans le Ciel.  
Nous servons Dieu ici, sur la terre, avec tout notre être : Si nous tenons debout, c'est pour pouvoir sans cesse fixer les yeux sur Dieu, le louer, le glorifier et le remercier.
 Nos coeurs sincères doivent toujours s'élever vers Dieu dans la prière.
 
Le seigneur dit "Je suis venu apporter le feu sur la terre et comme je voudrais qu'il fut déjà allumé !" (Luc 12, 49)

Ce feu envoyé aux Apôtres, nous est aussi nécessaire, pour réchauffer nos coeurs gelés, les adoucir, les faire fondre, les purifier continuellement, pour les illuminer et les renouveler.

Par la Divine Liturgie, l'Église Orthodoxe nous prépare à être citoyens du ciel. Elle nous enseigne toutes les vertus que donnent en exemple la vie de la Mère de Dieu et la vie de tous nos saints.

La Divine Liturgie est vraiment le service du Ciel sur la terre, au cours duquel Dieu Lui-même d'une manière particulière, immédiate et très proche, est présent et demeure avec les hommes, étant Lui-même le Célébrant invisible qui offre et qui est offert.

Divine Liturgie - Nîmes 2012.

Il n'y a rien sur cette terre de plus saint, de plus haut, de plus sublime, de plus grand, de plus solennel, de plus vivifiant que la Divine Liturgie. 

L'église, à ce moment là, devient bien le ciel sur la terre, un ciel terrestre ; ceux qui officient représentent le Christ Lui-même, les Anges, les Chérubins, les Séraphins et les Apôtres.

La Divine Liturgie est la solennité indéfiniment répétée de l'amour de Dieu pour les hommes. Magnifique est cet amour

Que constatons-nous aujourd'hui : Bien des gens qui se prétendent chrétiens, ne trouvent pas utile, ni nécessaire de participer à la Divine Liturgie ; certains n'y vont que par habitude.

Parfois, certains à l'église se tiennent n'importe comment, ne sont pas attentifs et parlent de choses et d'autres. D'autres sortent de l'église pour fumer, passer un coup de téléphone, puis viennent ensuite recevoir la sainte Eucharistie.

Quel attachement aux choses de la terre durant cette heure consacrée, normalement, à Dieu !

Cette heure que nous consacrons à Dieu une fois par semaine est-elle donc si pesante ?

GRANDE EST LA LITURGIE !
On y fait mémoire, non pas de la vie d'un homme, mais bien de Dieu fait chair, de Celui qui a souffert et qui est mort pour nous tous, qui est ressuscité. Il est LE Ressuscité !

Voici les paroles rapportées au prince VLADIMIR de KIEV au Xème siècle, par les hommes qu'il avait envoyé à Constantinople s'enquérir de ce qu'était la foi chrétienne. Ces hommes avaient assisté à une Liturgie qui les avait boulversés, dans la cathédrale sainte Sophie : "Nous ne savions plus si nous étions au ciel ou sur la terre !"

C'est cette déclaration qui fut à l'origine de la conversion de la Rus-Ukraine à la Sainte et Vraie Foi Orthodoxe.

C'est la Divine Liturgie qui ouvrit les yeux de l'âme et du coeur des ces hommes rudes et fiers de la terre de Kiev.

Pourtant, chaque jour nous pouvons constater combien les gens, créatures de Dieu, sont de plus en plus indifférents envers l'Église de Dieu et ses Saints Mystères.


"Aie pitié de nous, relève-nous, ô Esprit Saint. Que Ton souffle chasse loin de nous l'odeur infecte de nos fautes, de nos tristes passions, de nos reniements, arrache nos penchants mauvais."

LA DIVINE LITURGIE !
Quel merveilleux arbre de vie !
Quelles feuilles il y a, quels fruits il porte ! 

Qui n'a pas éprouvé dans son âme un grand profit spirituel, la paix et la béatitude, rien que pour avoir assisté avec dévotion à la Divine Liturgie ?

 L'ÉGLISE
"Ô église sainte, comme il est bon, comme il est doux de prier dans tes murs ! Car où peut-il y avoir prière fervente sinon dans tes murs, devant le trône de Dieu, devant la face de Celui qui siège sur ce trône ?
L'âme se fond dans une sainte émotion, et les larmes coulent sur les joues comme un ruisseau !

 Fraternité Monastique de Nîmes - Divine Liturgie - 2012.

Gloire à Tes Mystères vivifiants, Seigneur !
Gloire à Ta puissance, Seigneur !
Gloire à Ta miséricorde, Seigneur !
Gloire à la bonté que Tu as manifestée pour moi, pécheur, ô Seigneur!

Amin !