samedi 21 juillet 2012

PANNYKIDE des deux ans;
à la mémoire de la NAISSANCE au CIEL de ROMMEL
(fils du Père Higoumène et archimandrite JEAN)

ROMMEL est né au ciel  le 29 juillet 2010
il était né le 29 juin 1966
"Ton regard ici bas nous dévoilait les Cieux et la beauté de Dieu"

Ton départ, mon grand garçon, mon fils, nous fait franchir un fleuve. Le pont qui même à l'autre rive est si long... Les eaux sous ce pont sont tumultueuses.

Pour moi ton père, ton nom est un chant aussi doux et limpide qu'une source d'eau pure. 
Pour Père Clément et moi qui t'avons accompagné durant ta vie, nous nous souvenons que nous sommes chrétiens et Moines et nous pensons que ce qui est ici est éphémère et que ce qui est là est éternel. Nous pensons que tout ce que Dieu permet est pour notre bien.

Dieu permet les épreuves pour décerner la couronne.

Dieu, mon fils aimé, t'a éprouvé comme l'or à la fournaise de la vie et de la souffrance. La souffrance ne t'a pas oublié, elle ne t'a pas manqué.

Tu t'es montré courageux, patient, modeste et aimant Dieu.

Jusqu'à ton dernier instant tu t'es abandonné avec simplicité à Dieu.

Tu as travaillé durant ta vie avec courage. Tu as été dévoué, généreux au-delà même du possible.

Pour les Fêtes du Christ et de la Mère de Dieu tu couvrais l'église de la Fraternité monastique de fleurs magnifiques, toi le modeste et humble fleuriste si généreux et aimant.

TU AS FLEURI NOS VIES.

Oui, mon fils, mon grand garçon, mon enfant, mon aimé, aujourd'hui nous nous réjouissons.

Une douloureuse joie nous empreint. Nous prions pour ton âme. Nous rendons grâce à Dieu pour toi.

Mon Rommel, mon ange, mon grand garçon, mon fils, mon amour, bonne route sur les chemins de Dieu !

Les Cieux te sont ouverts, que Dieu te réjouisse à chaque instant tous les jours de cette nouvelle vie.

Bonne et sainte résurrection mon fils.

Nous avons beaucoup pleuré, moi ton vieux père et ton frère le père Clément, nous pleurons encore, mais nous savons au milieu de nos larmes, que notre Dieu t'a couronné toi l'humble, le modeste, le généreux, le doux, le confident, l'ami si bon pour tant de monde.

TU DONNAIS SANS JAMAIS ATTENDRE AUTRE CHOSE COMME RÉCOMPENSE QUE LA JOIE D'AVOIR DONNÉ.

Mon fils, tu es là, vivant, beau, souriant aujourd'hui comme hier, tu es vivant en Dieu, notre Doux Seigneur Bon et Ami des hommes.

Sois dans la joie mon grand fils !

FILS DE LUMIÈRE, TU L'A TOUJOURS ÉTÉ.

TON REGARD N'ÉTAIT QUE LUMIÈRE. LA JOIE LA TENDRESSE DANSAIENT DANS TES YEUX.

Rommel, âme du Paradis.

Rommel,  ange sur terre et homme dans les Cieux !

Tu n'es pas mort mon fils. Nous qui croyons au Christ nous ne  mourons pas mais nous vivons éternellement selon la parole du Seigneur Christ qui dit : "Je suis la VIE et la RÉSURRECTION, et celui qui croit en moi, même s'il meurt vivra."

Nous nous reverrons dans le Royaume céleste, nous nous réjouirons éternellement avec notre Très Doux Seigneur Jésus Christ, Lui que ta belle âme a désiré, que tu as aimé et fleuri durant tant d'années de ton métier de fleuriste.
 Bienheureux le chemin qu'aujourd'hui tu parcours, car aujourd'hui plus encore tu est fils de la Vraie Lumière.

Éternelle soit ta mémoire, digne de béatitude, inoubliable et très cher fils dans le Seigneur Christ, mon fils Rommel.
T'avoir près de nous fut un avant goût des Cieux.

Gloire à Dieu pour toutes choses que nous les hommes nous avons tant de mal à comprendre.

Higoumène-archimandrite JEAN, ton père.


OFFICE pour ROMMEL À L'ÉGLISE MONASTIQUE 
7, rue des Marchands - Passage du Vieux Nîmes. 30000 Nîmes.

le SAMEDI 28 JUILLET   à 16 h 30