mercredi 21 novembre 2012

Nous célébrons aujourd'hui : mercredi 8/21 novembre: 
LA SYNAXE DES SAINTS ARCHANGES MICHEL, GABRIEL, RAPHAÊL, URIEL, SALAPHIEL, JÉGUDIEL ET IÉRÉMIEL et les autres Puissances Incorporelles.

Lectures :
Épître : Hébreux 2, 2-10.
Évangile : Luc 10, 16-21.

Tropaire ton 4 : 
Archistratèges des célestes armées, * malgré notre indignité nous vous prions * de nous protéger par vos prières et nous garder * à l'ombre des ailes de votre immatérielle gloire, * nous qui nous prosternons devant vous et vous supplions instamment * délivrez-nous de tout danger, * grands princes des Puissances d'en-haut.
Kondakion  ton 2:
Archistratèges de Dieu, serviteurs de Sa gloire, * guides des mortels et chefs des Anges, obtenez-nous * ce qui est utile à nos âmes et la grâce du salut.
Prokimenon ton 4: 
D'esprits céleste Il fit Ses Anges, * de flammes de feu Ses serviteurs.
Verset : Bénis le Seigneur, ô mon âme, Seigneur  mon Dieu, Tu es si grand.

Résumé del'ÉPÎTRE de saint Paul 
Frères, si la parole annoncée par les Anges a un effet et si toute transgression et désobéissance a reçu une juste rétribution, comment nous-mêmes échapperons-nous en négligeant pareil salut ? (...)
L'ayant placé un peu plus bas que les Anges, de gloire et d'honneur tu l'as couronné, tu as mis toutes choses à ses pieds. (...)

 SYNAXAIRE:
De toute éternité Dieu est Lumière : la seule Lumière véritable et éternelle, immatérielle, infinie et absolument incompréhensible. Sa nature reste cachée dans un secret inaccessible, mais Ses trois Personnes : le Père, le Fils et le Saint Esprit jouissent d'une communion inexprimable d'amour.
Il est bon et principe de toute bonté et de tout amour, c'est pourquoi il ne s'est pas contenté de sa propre contemplation, mais, dans la surabondance de sa bonté Il a voulu qu'un autre participât à sa lumière, c'est pourquoi Il a tiré le monde du non-être à l'existence.
Avant de créer le monde visible, Dieu a amené à l'existence par Son Verbe et perfectionné en sainteté par Son Saint Esprit, la nature angélique, faisant des Puissances célestes et incorporelles Ses serviteurs zélés et ardents comme un feu immatériel.
Ils sont des LUMIÈRES SECONDES (Grégoire le Théologiens, discours 40,5), qui reçoivent par la grâce du Saint esprit les illuminations de la Lumière première et sans principe, et la participation à Son immortalité.
Fidèles images de l'essence divine, les saints Anges sont de nature spirituelle.
Dépourvus de la pesanteur du corps, ils sont toujours en mouvements, libres et raisonnables. Ils voient Dieu dans la mesure où ils peuvent l'atteindre et trouvent dans sa contemplation leur nourriture, leur stabilité et la raison même de leur existence. (...)
Sans corps, les Anges ne sont pourtant pas totalement immatériels. En effet, seul Dieu est véritablement sans matière et incorporel, car impassible et au-delà de tout mouvement. Ils sont par conséquent circonscrits dans le temps et l'espace. Lorsqu'ils sont dans le ciel, ils ne sont pas sur la terre et, envoyés par Dieu sur la terre, ils ne demeurent plus au ciel.
Leur nature subtil les fait échapper aux limitations que sont pour nous les murs, les portes et les sceaux, aussi empruntent-ils une forme corporelle nous permettant de les voir, quand ils sont envoyé par Dieu en mission auprès des hommes.
Leur légèreté et leur extrême rapidité de mouvement leur permettent de traverser l'espace presque instantanément ou de deviner les pensées des hommes, ce qui peut nous amener à croire qu'ils sont dotés de l'omniscience divine.
Mais, étant des êtres créés, ils ne sont nidoués d'omniscience, ni susceptibles de se trouver en deux endroits simultanément.
S'ils prophétisent, c'est par ordre divin, et non en raison de leur propre vertu.
Dieu les a faits serviteurs et Il les envoie (Ange signifie : Envoyé) veiller sur la terre.
Ils PRÉSIDENT aux Peuples, aux Nations et aux Églises (selon l'Apocalipse 2, 3, chaque Église a un Ange protecteur). 
Les Anges servent les  desseins de Dieu à l'égard du genre humain

Dieu à placé invisiblement auprès de chacun de nous, personnellement, un ANGE GARDIEN qui veille sans cesse sur nous, sans cesser d'être auprès de Dieu.
Seul le Créateur connaît le genre et les limites de la nature angélique, qui est une par rapport à Dieu, mais innombrable par rapport à nous. Un fleuve de feu coulait devant LUI; mille milliers LE servaient, et des myriades de myriades se tenaient devant LUI (Prophète Daniel : Dn 7, 10).
Nous ne pouvons pas les dénombrer, c'est pourquoi la sainte tradition a coutume de les ranger en NEUF ordres divisés en TROIS triades (cette division a été exposée principalement par saint Denys l'Aréopagite : La hiérarchie céleste VI-X, SC 58, 25s.)

La première disposition hiérarchique est celle qui est toujours auprès de Dieu, elle lui est immédiatement unie, sans intermédiaire. Elle comporte les SÉRAPHINS (Isaïe 6, 2) dont le nom hébreux signifie: Brûlants.
Les seconds, de même rang, mais de fonction différente, sont les CHÉRUBINS (Exode 25, 18, Ezéchiel 1; 10,2), dont le nom évoque la plénitude de la connaissance qu'ils ont de Dieu. On dit qu'ils sont couverts d'yeux (Ézéchiel 1, 18, Ap.4, 8), en signe de leur aptitude à contempler la lumière divine.
Les troisièmes sont les TRÔNES, sur lesquels Dieu trouve un repos impassible.

La seconde TRIADE, intermédiaire, transmet avec bonté et ordre les décrets de la Providence et élève les esprits de rang inférieur vers l'imitation de Dieu.
Elle se compose : des DOMINATIONS, des VERTUS, et des PUISSANCES.

La troisième TRIADE achève la hiérarchie céleste. Elle comporte : les PRINCIPAUTÉS, les ARCHANGES et les ANGES. 
Les Archanges sont au nombre de 7:
MICHEL, GABRIEL, OURIEL, RAPHAËL, RAGOUËL (ami de Dieu), SARIEL et REMIEL.(1Énoch, 20; Tb 12, 15; Ap.8,2) (Vous trouverez leurs noms en tête de chapitre, en version "française").
Ces par ces derniers que Dieu nous communique les décrets de Sa Providence et, comme ils sont plus proches de nous, c'est eux qu'Il envoie sous une forme coprorelle, lorsqu'IL le veut.

Dans le plan divin, l'homme, en la personne d'Adam, devait être le 10ème ordre de cette hiérarchie et il avait pour vocation d'amener la création à sa perfection (Lc 15, 1-10).

Au moment où Dieu créa le monde invisible, la plénitude innombrable de la hiérarchie céleste jouissait de la lumière de Dieu, et menait une ronde sacrée en chantant d'une voix forte :  Saint, Saint, Saint est le Seigneur Sabaoth, le ciel et la terre sont remplis de Sa gloire. (Is. 6,3)
Lucifer, l'esprit céleste qui tenait le premier rang, celui qui est le plus proche de Dieu et qui était tout irradié de Sa lumière, vint à tirer des privilèges qu'il avait reçu et voulut s'assimiler au Très-Haut. Il se dit : Je monterai dans les cieux; au-dessus des étoiles de Dieu j'élèverai mon trône ; je monterai sur le sommet des nues ; je serai assimilé au Très-Haut.( Is. 14, 14)
Il n'était pas mauvais par nature, c'est par orgueil qu'il se révolta contre son Créateur. C'est lui qui, le premier, rejeta le bien et choisit le mal, se détournant de la lumière pour sombrer dans les ténèbres de la privation de Dieu. Il fut précipité dans le gouffre de l'enfer. Ayant déchiré les cieux, il entraîna dans sa chute une multitude d'anges de tous les ordres et se fit leur chef.
À la vue de ce spectacle lamentable, l'Archange MICHEL, chef des milices célestes, qui par son humilité et sa sage soumission à son Créateur, était affermi dans la lumière, s'élança vers la brèche, rassembla les Anges restés fidèles et s'écria : Soyons attentifs ! (C'est cette même expression qui est utilisée par le diacre ou le prêtre, pendant la Divine Liturgie, pour attirer l'attention des fidèles aux moments importants de la célébration.)
C'est un avertissement, un cri d'alarme : Prenons garde, soyons vigilants, nous les êtres créés qui avons le privilège de nous tenir devant Dieu. 
C'est en mémoire de cette SYNAXE (cette même expression est utilisée pour désigner l'assemblée eucharistique des fidèles, en union avec les Anges et les Saints) , c'est à dire de cette réunion des Choeurs Angéliques sous la direction du saint Archange MICHEL, dans la vigilance, la concorde et l'unité, que, de tradition très ancienne, les saints Pères ont institué la fête que nous célébrons aujourd'hui.
MICHEL signifie : "qui est comme Dieu".
c'est lui que Dieu envoie auprès des hommes pour leur annoncer Ses décrets. C'est lui qui le premier est apparu au Patriarche Abraham et à sa servante Agar dans le désert. Il intervient dans l'histoire de notre humanité de manière salutaire et innombrable, aussi bien dans l'Ancien Testament, qu'après la venue du Christ et à travers tous les âges.
GABRIEL signifie: Vaillant guerrier de Dieu.
Ainsi, depuis l'origine du monde jusqu'à la Résurrection du Christ et jusqu'à la fin des temps, les Anges et Archanges, ces messagers de Dieu, veilleront-ils sur nous et annonceront-ils la miséricorde de Dieu.

(D'après le Synaxaire. tomme second - Indiktos) 

PRIÈRE à notre ANGE PROTECTEUR.
Saint Ange de Dieu, préposé à la garde de mon âme misérable et de ma vie de passion, ne m'abandonne pas, moi pécheur, et ne t'éloigne pas de moi à cause de mon intempérance.
Ne laisse pas de place au démon malin pour s'emparer de moi par l'ascendant de ce corps mortel (fatigué ou malade).
Fortifie mon bras fatigué et conduis-moi dans la voie du Salut
Saint Ange de Dieu, fait que par aucun péché je ne constriste Dieu, ni en ce jour, ni en cette nuit. Pardonne-moi tout ce par quoi je t'ai offensé tous les jours de ma vie, si j'ai péché la nuit précédente, protège-moi en ce jour et préserve-moi contre toute tentation ennemie
En ce monde que me soit donné par ta sainte intercession, auprès du Père, du Fils et du saint Esprit, Trinité sainte et adorable : le discernement, la sagesse, la patience, le non-jugement d'autrui et le pardon des injures.
Donne-moi de ne pas être rancunier, calomnieux, médisant, méprisant insultant et menteur.
Que me soit donné par ta sainte intercession, une profonde humilité, un véritable repentir et une profonde componction.
Mets une garde à ma bouche, une porte fortifiée sur mes lèvres, garde-moi dans la foi sainte et orthodoxe jusqu'au bout de mes ans.
Lors de mon départ vers la Lumière Incréée, vers le Père, le Fils et le Saint Esprit, Trinité Sainte et adorable, vers la Mère de Dieu toute pure, soit mon guide véritable et mon avocat généreux.
Amin !