Des rebelles ont menacé samedi d'attaquer deux villages chrétiens si les habitants n'en délogeaient pas les soldats du régime du président Bachar al-Assad. Le patriarche grec-orthodoxe a pour sa part affirmé que les chrétiens resteraient en Syrie.