samedi 12 janvier 2013

DIMANCHE 13 JANVIER (CIVIL) 2013
32ème Dimanche après pentecôte.   Ton 7.

Apodose de la Nativité du Seigneur. 
Dimanche avant la Théophanie.
Mémoire des : Justes Joseph le Fiancé, David le Roi-Prophète et Jacques le Frère du Seigneur.


DIVINE LITURGIE À LA FRATERNITÉ MONASTIQUE

10 H 30
 
 le Roi-Prophète DAVID

 Saint Jacques, le Frère du Seigneur.

 

Lectures: 
À Matines (Orthros) : Évangile : Jean 21, 1-14.
À la Divine Liturgie : 
Épîtres  : Galates 1, 11-19  ; 2 Timothée 4, 5-8.

Évangiles : Matthieu 2, 13-23. ;  Marc 1, 1-8. 
------------
période sans jeûne.
--------
 
La fuite en Égypte.

"...il envoya tuer tous les enfants qui étaient à Bethléem..." (Matthieu 2, 16)

Nous voyons ici deux évènements contradictoires, complètement opposés l'un à l'autre: la Nativité du Seigneur et le massacre odieux d'enfants totalement innocents.
L'un est source de joie et de vie, l'autre est douleur effroyable.
L'un est amour et bonté, l'autre est perfidie, haine et cruauté, mais aussi ambition et vanité.

La question est, comment Hérode a-t-il pû en arriver à une telle abomination ? 
Les Mages, ces Savants d'Orient sont arrivés à Jérusalem et on demandé leur chemin : "Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Car nous avons vu son étoile en Orient." (Matthieu II, 2)
Certainement la question posée par ces Savants a troublé Hérode et même toute la ville de Jérusalem. Tous à cette époque attendaient la venue d'un Messie.
Les grands prêtres, les docteurs de la loi, auxquels s'était adressé Hérode, lui avaient dit qu'il devait naître à Bethléem.
Ces prédictions d'un des Prophètes auraient dû éclairer Hérode qu'en effet il se passait quelque chose de surnaturel. Ces prédictions témoignaient bien de la présence de la main de Dieu.

Est-il possible de s'ériger contre Dieu ?

Hérode est aveuglé, il ne réfléchit pas, il décide de mener un combat contre Dieu. Il décide tout bonnement d'anéantir l'Enfant-Dieu.

Pour qu'elle raison ?

Pour défendre son propre trône humain, car en réalité il a peur que cet Enfant là ne le prive de son trône de Judée.

Il a peur d'un Enfant Nouveau-Né, lui le vieillard.

La Judée se trouve alors sous la domination romaine.

Fallait-il craindre qu'une poignée de Juifs se révoltât et proclamât roi le Christ-Enfant ?

C'est absurde, que pouvait donc faire une poignée de personnes contre les invincibles romains ?

Rien, mais Hérode est aveuglé, alors il frappe.

Mais pour réaliser son crime il va ruser et "piéger" les Savants Mages. Il leur demande de lui révéler l'endroit où se trouve l'Enfant, en promettant se s'y rendre lui-même pour honorer ce nouveau roi des Juifs.

Mais les savants sont informés d'en haut et ne reviennent pas renseigner Hérode.

Alors, Hérode frappe sans pitié. Il ordonne d'assassiner tous les nouveaux-nés ayant moins de deux ans, dans Bethléem et dans ses environs, en espérant ainsi tuer le Christ Enfant. Un crime terrible se déroule , un crime sans nom : quatorze mille victimes innocentes sont alors immolées, sans qu'Hérode n'est atteint son but.

Le Dieu Enfant est sauvé par la fuite miraculeuse en Égypte.

Nous avons là l'horrible image d'un homme aveuglé par ses ambitions, par la vanité, par ses passions insensées, cet homme devient alors inhumain.

Apprenons à vaincre nos passions. Ne les laissons pas se renforcer en  nous au point de prendre un empire sur nous et de nous entraîner dans l'arbitraire.

Soyons attentifs, même dans les moments de grande tentation, conservons notre jugement, afin de voir l'abîme dans lequel nous sommes prêts à nous précipiter par orgueil, par ambition, par vanité, par rancoeur etc...

Évitons les méfaits de la tentation, reprenons nos esprits, ne laissons notre coeur se dessécher et l'âme s'endurcir comme ce fut le cas pour Hérode.

Prions le Seigneur qu'Il nous préserve d'un tel état, au point de ruiner nos vies et celles des autres.

Nous serons toujours, avec l'aide de Dieu, en état de nous corriger et de prendre le chemin de la droiture, afin d'atteindre la vie éternelle.  Amin .

Par les prières des Saints Innocents, 
Seigneur Jésus Christ aie pitié de nous et sauve-nous.