jeudi 14 février 2013

LA SAINTE RENCONTRE

FÊTE DE LA SAINTE RENCONTRE
de Notre Seigneur Dieu et Sauveur Jésus Christ
 HYPAPANTE
(Icône de Valentine Basquin 78, Maule)
LA SAINTE RENCONTRE.

Lectures :
Orthros : Évangile :   Luc 2, 25-32.

Divine Liturgie :
Épître : Hébreux 7, 7-17.
Évangile : Luc 2, 22-40.

Jour de jeûne : Poisson, huile et vin. 


TROPAIRE  t.1:
Réjouis-toi, Pleine de grâce, Vierge Mère de Dieu, * car de Toi s'est levé le Soleil de Justice, * le Christ notre Dieu, illuminant ceux qui étaient dans les ténèbres. * Réjouis-toi aussi, juste vieillard Siméon, * car dans tes bras tu as porté le libérateur de nos âmes * qui nous permet de prendre part * à sa divine Résurrection.

KONDAKION t.1:
Seigneur qui par Ta naissance as sanctifié le sein de la Vierge, * par Ta Présentation Tu as béni les mains de Siméon. * En venant à notre rencontre Tu nous as sauvés, * ô Christ notre Dieu. * Donne en notre temps la paix à Ton Église, * affermis nos pasteurs dans Ton amour, * Toi le seul ami des hommes.
 

 COMMENTAIRE:
 "A présent, Seigneur, selon Ta parole, Tu laisses Ton serviteur partir en paix, puisque mes yeux ont vu le salut qui vient de Toi, que Tu as exposé à la vue de tous les peuples, la lumière qui doit se découvrir aux nations et gloire d'Israël Ton peuple."

Lorsque le roi Ptolémée, fondateur de l'illustre bibliothèque d'Alexandrie, conçut le projet de traduire les livres de l'Ancien Testament de l'hébreu en grec, soixante-douze sages Juifs furent choisis parmi ceux qui connaissaient parfaitement l'hébreu et le grec.
Parmi les soixante-douze sages, il y avait Siméon, homme juste et pieux (Luc II, 25).
En traduisant le livre du prophète Isaïe et s'étant arrêté à l'endroit de la prophétie : "Voilà qu'une vierge recevra en son sein et donnera naissance à un Fils" (Isaïe VII, 14), il faut saisi d'un doute et, après réflexion, prit un couteau et voulut gratter le passage en question, qui selon lui relevait d'une probabilité injustifiée. Mais un Ange se présenta à lui, retint sa main et lui dit : "crois en ce qui est écrit; tu verras de tes propres yeux l'accomplissement de cette prophétie incompréhensible".
Alors Siméon abandonna son projet et il attendit depuis cet instant l'accomplissement des paroles du prophète Isaïe et il en devint finalement le témoin.
Dans l'Ancien testament la loi prescrivait pour les mères, ayant donné naissance à des garçons, de ne pas entrer au Temple durant quarante jours.
Le quarantième jour, elles devaient s'y présenter pour recevoir les prières de purification et offrir le sacrifice, selon leurs moyens, de deux colombes ou d'un agneau. 

...deux colombes...

Ainsi, quarante jours après la naissance de Jésus-Christ, Marie et Joseph, en accomplissement de la loi, se rendirent au Temple avec l'enfant Jésus, en emmenant deux colombes.
Lorsqu'ils entrèrent dans le temple, y vint au même moment, par inspiration divine, Siméon le Juste et, voyant l'enfant Jésus, il LE prit dans ses mains, vit en LUI la consolation d'Israël, et s'écria : Maintenant, Seigneur, Tu laisses  ton serviteur s'en aller en paix, selon Ta parole. Car mes yeux ont vu Ton salut, que Tu as préparé devant tous les peuples." (Luc II, 29-31)
Chers frères et soeurs, notre foi comporte beaucoup de mystères que notre intelligence ne peut pénétrer. Craignons le doute et croyons ce que nous enseigne notre foi. L'insaisissable ne peut être saisi et il n'est pas de nécessité à cela pour nous.
Devant notre mort, nos yeux verront bien des choses que nous ne pouvons voir maintenant, et qui a été l'objet de notre doute.
Nous serons alors convaincus de ce que la vie continue au-delà du cercueil, une vie différente, éternelle, dont nous nous préoccupons si peu maintenant.
Seigneur, accorde-nous de nous repentir avant la fin, ne permets pas que nous mourrions avec nos péchés; donne-nous, à l'exemple de saint Siméon, une mort dans laquelle nous puissions trouver la consolation.  Amin. (Sermons Orthodoxes -L'âge d'homme)

GLOIRE À TOI CHRIST NOTRE DIEU, 
TRÈS SAINTE MÈRE DE DIEU SAUVE-NOUS.