samedi 16 mars 2013

EXPULSION D'ADAM

DIMANCHE 17 MARS CIVIL
4 MARS CALENDRIER ORTHODOXE
 ton 8
DIMANCHE DE L'EXPULSION D'ADAM
(TYROPHAGIE)
 SAINT GÉRASIME DU JOURDAIN.
Saint martyr Paul et ses Compagnons à Ptolémaïs en Syrie.
Saint Jacques le jeûneur de Syrie (VIème siècle)
DERNIER Où L'ON MANGE DES LAITAGES

Aux Vêpres: prière de saint Ephrem et baiser du pardon.
*************

LECTURES:
A l'Orthros:Évangile : Jean 20, 11-18.

À la Divine Liturgie : 
Épître : Romains 13, 11-14 : 4.
Évangile : Matthieu 6, 14-21. 

Commentaire de saint Jean de Kronstadt
Ce dimanche est appelé le Dimanche du Pardon, car en ce jour est lu l'Évangile nous recommandant de pardonner les péchés commis envers nous par nos proches, afin que le Père Céleste nous pardonne à nous aussi nos innombrables péchés.
C'est la raison pour laquelle a été introduit depuis les temps anciens le pieux usage pratiqué en ce jour, et d'ailleurs également toute la semaine qui précède, de demander pardon les uns aux autres pour les péchés commis envers l'autre.
C'est une bonne coutume authentiquement chrétienne, car qui d'entre nous n'a pas péché contre son prochain ?
Demander pardon à l'autre prouve notre foi dans l'Évangile, notre humilité, l'absence de haine, l'amour de la paix.
Au contraire, ne pas vouloir demander pardon à ceux devant lesquels nous sommes réellement en tort, démontre le peu de foi, l'orgueil, la présomption, la haine tenace, l'insoumission à l'Évangile, l'opposition à Dieu, et l'entente avec le diable.
Le Seigneur attend de nous plus que tout autre sacrifice l'amour mutuel, l'amour "qui est longanime, miséricordieux, qui n'envie pas, qui ne s'enfle pas, ne s'enorgueillit pas, qui n'est pas indécent, qui ne cherche pas son intérêt, qui ne s'irrite pas, ne pense pas à mal, ne se réjouit pas du manque de vérité, mais il met sa joie dans la vérité. Il couvre tout, il croit tout, il espère tout, il endure tout, et ne s'arrête jamais." (1 Corinthiens XIII, 4-8).
Toute la loi divine est contenue dans les deux paroles : aime Dieu et le prochain.
Le coeur de l'homme est plein d'amour-propre, il est impatient, capricieux, haineux et rancunier.
Contre un mal aussi grand il faut de grands moyens : à la grand haine de l'homme s'oppose l'immense bonté et la toute puissante grâce de Dieu; avec Son aide il est possible de vaincre la mal qui est en nous et chez les autres, en devenant doux, sans haine aucune, conciliant, patient et longanime.
Pour le pardon des péchés accordé à nos proches, il nous est promis le pardon du Père Céleste, la mansuétude au Jugement dernier, la félicité éternelle.
Alors que ceux qui entretiennent une haine intransigeante, ceux-là mêmes endureront le juste Jugement et les souffrances éternelles.
Frères et Soeurs, la rancune est un vice terrible.
Autant est-il abominable devant Dieu, que funeste dans la société. Nous sommes créés selon l'image et la ressemblance de Dieu : la douceur et l'absence de toute haine doivent être nos proriétés inchangées.
Car Dieu se comporte à l'égard de nous avec SA douceur : IL est longanime et IL nous pardonne sans compter. Et nous aussi nous devons pardonner.
Quant au rancunier, il n'a pas en lui l'image et la ressemblance de Dieu : il est davantage un animal qu'un homme.
Amin.
 
---------------------------------------------------------------
 LUNDI 18 mars civil
                5 mars calendrier Orthodoxe.
LUNDI PUR.
Début du Grand et saint Carême.

Lectures : à Sexte : Isaïe 1, 1-20.
                 à Vêpres: Genèse 1, 1-13.
                                 Proverbe 1, 1-20.

Grandes Complies :
1ère partie du Grand Canon de saint André de Crète.
GRAND CARÊME.
*****************************************