mardi 23 avril 2013

INFORMATION URGENTE ET GRAVE...EN SYRIE

ALEP...
Deux évêque, Grec et Syrien Orthodoxes enlevés.
(information reçue le 22 avril à 01h 27)






Mar Grégorios Ibrahim.
(Métropolite Syrien-Orthodoxe d'Alep et Iskandaroun)

Mgr. Boulos Yazigi.
(Métropolite grec orthodoxe d'Alep et frère du Patrtarche grec orthodoxe D'Antioche.)

Ils ont été enlevé par des éléments de FORSAT AL NOSRA sur le chemin d'Alep.
Monseigneur Ibrahim s'était rendu en voiture dans une zone près de la frontière turque tenue par les rebelles pour ramener monseigneur Yazigi qui revenait de Turquie, où il était allé négocier la LIBÉRATION DES DEUX PRÊTRES PRIS EN OTAGES AU DÉBUT DU MOIS DE FÉVRIER 2013.

Selon les informations qui nous sont parvenues, tous deux se trouveraient dans la région de KFAR DA'EL. Les terroristes islamistes ont été identifiés comme étant des "combattants" (des tueurs) CHICHANS.

Les preneurs d'otages ont tué le chauffeur et l'accompagnateur. Que Dieu reçoive ces deux MARTYRS et les places dans un lieu de paix, de fraicheur et de joie. Mémoire éternelle.

Quant aux preneurs d'otages et assassins d'innocents, qu'ils cessent de penser que leur dieu est un criminel ordonnant de tuer ceux que ces tueurs  considèrent comme des infidèles.
Dieu, le vrai Dieu, pas celui de tueurs à gages, ne peut être un Dieu qui ordonne des crimes monstrueux d'innocents (chrétiens, musulmans de toutes obédiences...).

Que le monde chrétien cesse d'assister placidement à l'assassinat des faibles, des innocents, des plus petits de leurs frères.

ALEP EST TOUJOURS EN GUERRE,
MALGRÉ LE SILENCE ABJECTE DES MÉDIAS DU MONDE OCCIDENTAL.
Moins l'on parle d'un pays en guerre, plus nous devons être vigilants.
Dans les quartiers chrétiens, la menace continue de peser lourdement.
Les francs-tireurs, postés sur la "Colline de la Vierge" dit également QUARTIER DE CHEIKH EL-MAKSOUD, ne baissent pas la garde.
L'armée arabe syrienne aurait repris le tiers de la colline, mais elle n'a pu empêcher le vol des biens privés par les tueurs de l'ASL et de Forsat Al-Nosra (branche vassal d'Al-Qaïda) qui les ont ensuite revendu à bas prix à des bandes de voleurs qui les revendaient au Souk al-haramiyyeh ( souk des voleurs).

Les voitures volées sont conduites vers les villes d'Afrine et d'Azaz à 30kms d'Alep où elles sont exportées en Turquies. 

Les enlèvements se poursuivent dans le plus grand silence médiatique: Un commerçant chrétien Malek J. a pu être libéré contre une rançon importante alors que la rumeur au sujet des prêtres enlevés il y a plusieurs semaines, est très inquiétante. Auraient-ils été égorgés ?

(Informations : le Veilleur de Ninive)


 L'ANTICHRISTIANISME ABSURDE D'UN PSEUDO-SAVANT...
FAUT-IL EN RIRE ? 

Un savant musulman égyptien : « Je hais les chrétiens, ils me dégoutent » 

Dans la surenchère antichrétienne que se livrent les “savants” de l’islam, voici une vraie bête de concours à classer dans les tout premiers… et une parfaite illustration de la « culture du mépris » musulmane envers les chrétiens. Ce document a été diffusé par le blogue canadien Poste de Veille le 2 avril.

 
« Le Dr Abdullah Badr, un savant musulman égyptien diplômé d’Al-Azhar et professeur d’exégèse islamique, emprisonné pendant 10 ans sous Moubarak puis libéré par Morsi avec d’autres agitateurs et terroristes musulmans, a récemment offert un excellent résumé de la seconde moitié de la doctrine islamique de la discorde wala ‘wa bara (« Amour et haine »), à savoir que le vrai musulman doit aimer et aider les autres musulmans, et ressentir de la haine et du dégoût pour les non musulmans.
Lors d’une conférence la semaine dernière, il a expliqué que les chrétiens le « dégoûtent » tellement qu’il ne boirait pas dans un verre qui aurait été touché par l’un d’eux :
Ce n’est pas une question de piété mais de dégoût. Je ressens du dégoût. 
Vous comprenez ? Du dégoût, je suis dégoûté, je ne peux pas supporter leur odeur… Je ne les aime pas, c’est mon choix. Et ils me dégoûtent, leur odeur, leur apparence, je me sens dégoûté. Ils me dégoûtent, et beaucoup d’autres choses aussi me dégoûtent.
Badr a souligné que même si la charia n’interdit pas aux musulmans de manger la nourriture préparée par les chrétiens, cette nourriture lui lève le cœur. Il a raconté comment il était entré dans un commerce en Égypte pour acheter de la nourriture, mais quand il a vu les croix et les icônes chrétiennes sur le mur, réalisant que le propriétaire était chrétien, il a tout de suite donné la nourriture [dans] la rue.
Badr enseigne que le dégoût, ainsi que la haine pour les chrétiens et les autres infidèles, doit venir du cœur – comme c’est le cas pour lui – et ne doit pas être une simple démonstration hypocrite devant d’autres musulmans.
Telle est la doctrine islamique de L’amour et la haine – une doctrine que l’Occident serait avisé de connaître et qui met en lumière le niveau alarmant de là tromperie et de la trahison islamiste (lire le traité d’une soixantaine de pages d’Ayman Zawahiri intitulé «Loyauté et inimitié», ou une autre traduction de wala ‘wa bara» dans The Al-Qaïda Reader, pages 63-115, pour une explication complète de cette doctrine). »
Source : Poste de Veille