samedi 8 juin 2013

DIMANCHE DE L'AVEUGLE-NÉ
6 ème dimanche après Pâques  ton 5

Divine Liturgie à la Fraternité  10h 30
*************************

Nous célébrons la mémoire de notre très vénérable Père parmi les Saints
SAINT JEAN LE RUSSE, dont nous vénérons l'icône dans notre église de Nîmes, qui a accomplie de nombreuses guérisons.
Saint Jean le Russe 
(icône réalisée par un moine de la communauté)

TROPAIRE ton 4 :
Celui qui t'appela de la terre aux parvis céleste * garda aussi après ta mort ton corps intact, ô Bienheureux, * toi qui fut emmené comme captif en terre étrangère * où tu t'es uni au Christ. * Supplie-Le qu'IL sauve nos âmes.

KONDAKION ton 4 :
Celui qui fut le servant de l'amour évangélique, * le zélateur de la justice divine, * qui a gardé la pureté de l'âme et du corps * et confessé la foi du Christ dans les souffrances * le Juste JEAN proclamons-le bienheureux et vénérons-le aujourd'hui * et édifiés pas sa vie, nous lui chantons : * réjouis*toi ô notre intercesseur glorifié par Dieu. 


*************************

LECTURES DU DIMANCHE:
 A l'Orthros (matines) : 
Évangile : Jean 20, 11-18.

A la DIVINE LITURGIE : 
Épître :  Actes 16, 16-34.

Évangile : Jean 9, 1-38.
--------
TROPAIRES : 
du ton 5 : Verbe coéternel au Père et à l'Esprit, * Toi qui es né de la Vierge pour notre salut, * nous te chantons, nous Tes fidèles, et t'adorons, Seigneur, * car Tu as bien voulu souffrir en montant sur la Croix * pour y subir la mort en Ta chair * et ressusciter les morts * en Ta Sainte Résurrection.

Gloire au Père et au Fils et au Saint Esprit...

KONDAKION de l'Aveugle-né ton 4 :
Comme en l'Aveugle de naissance, * les yeux de mon âme sont clos * et, Seigneur dans la repentance * je viens à toi et je m'écrie ; * pour ceux des ténèbres Tu es la suprême clarté. 

maintenant et toujours et dans les siècles des siècles, Amin !

KONDAKION de Pâques ton 8 :
Lorsque Tu gisais dans le tombeau, Seigneur Immortel, * Tu as brisé la puissance de l'Enfer, * et Tu es ressuscité victorieusement, ô Christ notre Dieu, * ordonnant aux Myrophores de se réjouir, * visitant Tes Apôtres et leur donnant la paix, * Toi qui nous sauves en nous accordant la résurrection.  

 Méditation : 
"Ni lui n'a péché, ni ses parents ; mais c'est afin que les oeuvres de Dieu paraissent en sa personne" (Jean 9, 2)

"Crois-tu au Fils de Dieu ?"
C'est la question posée par Jésus à l'Aveugle de naissance qu'Il venait de guérir.
Devant une telle guérison et en réponse à la question de Jésus, qui de nous aurait répondu : je ne crois pas ?

Depuis notre plus jeune âge,  en majorité, nous sommes chrétiens, nous appartenons à l'Église du Christ, l'Église Orthodoxe.

Mais qui peut dire qu'il a une foi solide et ferme, inébranlable, vivante, active, illustrée dans notre vie, notre fidélité à nos engagements, et nos actions ?

"Montre moi ta foi dans tes actions " dit l'Apôtre Jacques, "car la foi sans oeuvres est morte" (Jacques 2, 26).

Celui qui croit véritablement en Dieu, Créateur du ciel et de la terre, le Maître de l'univers, celui qui est véritablement persuadé que sa vie est due à Dieu, que cette vie Lui est soumise, celui-là reconnaît à chaque instant, à chaque souffle de sa respiration que sa vie est un don de Dieu inestimable; il est reconnaissant, il remercie Dieu et est attentif à ne pas utiliser en mal les minutes précieuses de cette vie offerte par le Créateur. 

Cet homme là, confie sa vie et son devenir à la Sagesse Divine, il attend d'elle toutes grâces, il se repose authentiquement en tout sur la Providence et la protection divine. Il n'attend pas d'autre avenir que l'avenir que Dieu lui offre.

Ce chrétien accueille sans se plaindre et avec reconnaissance tout ce qu'il rencontre dans la vie, ce qui est agréable et moins agréable, ce qui est heureux et ce qui est triste.

Il veille à tenir ses engagements pris devant Dieu, à ne pas offenser Dieu par des comportements et des actes indignes, mais aussi par des pensées et des désirs impurs et des intentions mauvaises.

Oui, nous sommes tous pécheurs, seul Dieu est sans péché, mais celui qui se dit chrétien, qui sert le Seigneur Jésus Christ, en tant que fidèles, moine ou prêtre, celui-là doit être effrayé par le péché, car c'est un poison mortel, et il doit être prêt à verser son sang, plutôt que de mépriser ses engagements pris face au Christ.

Celui qui croit réellement au Saint Esprit, Seigneur Vivificateur, Qui nous éclaire de Sa grâce, celui-là a peur avant tout de se salir par le péché. Il ne suivra pas sa propre volonté et ses idées , ses propres règles élaborées dans le soucis d'avoir un avenir mondain. Il respectera ses voeux  de chrétien émis devant la Face Dieu. Ce chrétien se préoccupera de tout son coeur de faire croître en lui les fruits du Saint Esprit : "l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la miséricorde, la foi, la douceur, la tempérance, la fidélité..."
S'il chute, étant homme, il ne restera pas dans la négligence, il ne se réfugiera pas dans la fuite, mais il réagira aussitôt et dans la repentance il lavera son âme et purifiera son coeur.

Chers Soeurs et Frères, engendrez en vous cette foi vivante et vivifiante, conservez-là en vous, c'est un gage de vie éternelle.
Réchauffez cette foi par la prière et la lecture des Évangiles.
Demandez le repentir sincère devant Dieu pour tous vos péchés volontaires ou involontaires.

Ne sombrer pas dans l'orgueil et la vanité, le contentement de soi car : "le mal rôde comme un lion rugissant, cherchant qui dévorer. Résistez lui, fort de votre Foi..."
 (D'après un texte du Père Dimitri. Sermons Orthodoxes.)
          
    ******
Mercredi 29 mai orthodoxe
12 juin civil 
 
 APODOSE (clôture) de PÂQUES

LECTURES : 

Épître : Actes 18, 22-28.

Évangile : Jean 12, 36-47. 

Jour de jeûne : poisson, huile, vin.