lundi 3 juin 2013


SIMPLE MÉDITATION

Certains nous rejettent (notre Église Grecque du Calendrier des saints Pères et notre Communauté monastique) et proclament à notre sujet des mensonges  absurdes.

Pourquoi ?

Parce que nous disons la vérité, l'unique vérité, sans compromission.

Nous sommes maltraités par certains qui sont des prêtres comme nous, maltraités avec le peuple de Dieu, maltraités parce que nous refusons des compromis "modernistes et le faux oecuménisme".

Ne vous étonnez pas que nous soyons si peu nombreux, que les fruits de nos prédications soient quantitativement si négligeables. (Sophrony)

La grandeur de notre parole n'en est pas diminuée et la vérité n'en souffre pas dans son essence même. (Sophrony)

Malheureusement le coeur des gens s'ouvre avidement pour recevoir la semence de la méfiance, d'inimitié, de haine, d'hostilité, du doute et ce coeur reste sourd et aveugle aux appels de la Sainte Église ; aimer son prochain et ses frères, ne pas juger ... la poutre et la paille !

L'ingratitude des gens devient particulièrement criante quand ils masquent et leurs mensonges sur les frères, derrière le Nom du Christ et leur pratique religieuse. (Sophrony)

Dans l'Évangile du dimanche de la Samaritaine le Seigneur dit : "Vous boirez de cette eau et vous n'aurez plus jamais soif"

Osons nous abreuver à cette eau du Seigneur, elle est au-delà des mensonges et des révoltes impies de notre humanité.

Cette Parole du Christ est un chant de Foi et d'Espérance.

Réfléchissez et méditez cette phrase : 
"C'est facile de dire aux malades, à ceux qui souffrent, de patienter, alors que les douleurs sont insupportables"

Pourtant comment garder espoir alors que tout est confusion, ruine, détresse morale et spirituelle.

Ceux qui viennent vers nous, prêtres et moines, attendent des miracles.

Notre rôle est d'ouvrir les oreilles spirituelles des fidèles, cela leur donnera la vision spirituelle pour entendre et voir la lumière et la beauté de la parole prêchée par l'Église.(Sophrony)

Cette Parole que nous donnons et prêchons est la Parole du Christ - la vie éternelle.

Certains ecclésiastiques devraient se souvenir que leurs jugements hâtifs, leurs "petits arrangements concernant la vérité", trouble le peuple des fidèles, et que ces "petits mensonges ecclésiaux" se retourneront contre eux-mêmes.

Notre service consiste à surmonter par un élan, cette révolte impie de l'humanité dont nous sommes les témoins. Notre rôle de prêtres n'est pas d'ajouter des contrevérités au mal déjà en place.