vendredi 19 juillet 2013

La Divine Liturgie

DIMANCHE 8 juillet orthodoxe
21 juillet civil 2013

DIVINE LITURGIE 
du 4ème dimanche après la Pentecôte  Ton 3

LITURGIE À LA FRATERNITÉ MONASTIQUE

À   10  H  30
*********************************************

LECTURES :
 *- À l'Orthros (matines ) :
Évangile : Luc 24, 1-12.


*- À la Divine Liturgie :
 Épître : Romains 6, 18-23.

Évangile : Matthieu 8, 5-13.


TROPAIRE  ton 3 :
Que les cieux se réjouissent, * que la terre exulte d'allégresse, * car le Seigneur a fait merveille * par la force de Son bras,* terrassant la mort par Sa propre mort * et devenant d'entre les morts le premier-né : * du sein de l'Enfer Il nous a tous sauvés, * accordant au monde la grâce du salut.

KONDAKION ton 3 :
Du tombeau Tu es ressuscité * en ce jour, ô Dieu de miséricorde, * nous arrachant aux portes de la mort; * en ce jour Adam tressaille d'allégresse et Ève danse de joie, * et tous ensemble les Patriarches et les Prophètes chantent inlassablement * la force et la puissance de ta divinité.  

SERMON 
Le centurion demande au Seigneur Christ de bien vouloir guérir son serviteur malade.

Le Seigneur lui répond : "Je viendrai et je le guérirai. "
Mais le centurion se prosternant devant Jésus lui dit "Je ne suis pas digne pour que tu viennes dans ma maison, dit une unique parole et mon serviteur sera guéri".

La réponse de ce centurion, qui est un païen, nous montre combien il croyait en la toute puissance de Jésus. Il croyait avec une sincérité et une force comme peu de Juifs d'entre les meilleurs.

Entendant ces paroles, le Seigneur Christ dit aux gens qui le suivaient: "Même dans Israël Je n'ai pas trouvé une telle foi. Je vous le déclare que nombreux viendront de l'orient et de l'occident et seront à table avec Abraham, Isaac et Jacob dans le Royaume des Cieux, mais les fils du Royaume seront jetés dans les ténèbres du dehors". (Matthieu 8, 11-12).

Ces véritables fils du royaume étaient les Juifs. Le Seigneur les appelait à la raison en toute occasion, pour leur faire comprendre qu'être issus d'Abraham, sans l'esprit de foi et de piété d'Abraham, ne les sauverait pas.

Mais cet enseignement vaut également pour nous tous. Nous sommes peut-être éduqués dans la foi chrétienne, mais la seule foi, sans une vie authentiquement chrétienne et sans les oeuvres de la foi, ne pourra nous justifier devant Dieu et ne fera pas de nous des fils du Royaume de Dieu.

La foi véritable et salvatrice, ne consiste pas dans le seul respect du culte extérieur, ceci on peut le faire tout en restant un mauvais chrétien.

Celui qui croit vraiment en Dieu, est certain que sa vie, telle qu'au début voulue par Dieu, est et sera toujours dépendante de Sa très sainte volonté;  que tout ce dont il se sert dans la vie est mis à sa disposition par Dieu, et il accepte tout avec reconnaissance, comme un don immérité ; il confie toute sa vie et son sort à Sa Sagesse, il attend tout et implore tout de Sa Bonté infinie, il met en toutes choses son espérance dans Sa Miséricorde et Sa providence paternelle. Il aborde les évènements de sa vie sans murmurer, qu'ils soient agréables ou désagréables, joyeux ou tristes.

Celui qui croit véritablement à l'Esprit Saint, Notre Seigneur Vivificateur, qui nous sanctifie de Sa grâce, celui-là craint de se salir par le péché nauséabond, en se souvenant toujours de cette parole de l'Apôtre : "Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l'Esprit Saint habite en vous ? Si quelqu'un détruit le temple de Dieu, Dieu le détruira." (1 Corinthiens 3, 16-17).

Celui qui croit véritablement en l'Église Une, Sainte, Catholique, celui-là obéit en tout à l'Église, il accomplit les saints commandements et règles de l'Église, il met un prix à participer à Ses Offices divins et à ses prières , il honore les célébrations et les fêtes.

Attachez-vous à cette foi vivante, réchauffez-la en vous par la prière et les lectures utiles à votre âme, vivifiez- la par un véritable repentir du coeur, par la sainte communion au Corps et au Sang du Christ, fructifiez-la par de bonnes actions, par une vie sainte et remplie de l'amour de Dieu, et vous serez véritablement chrétiens, fils du royaume de Dieu. Amin !
 (Dimitri, archevêque de Kherson) 

Hiéromoine Guérassime
Divine Liturgie à la Fraternité Monastique de Nîmes.
"beaucoup d'encens !"