vendredi 5 juillet 2013

Samedi 23 juin orthodoxe / 6 juillet civil 2013

Ce samedi 23 juin orthodoxe / 6 juillet civil :
Commémoration du Miracle de la
MÈRE DE DIEU DE VLADIMIR
qui délivra Moscou des Tatares en 1480.

La tradition de l'Église affirme que cette Icône fut peinte par le saint Apôtre Luc.

Cette Icône est de type ÉLOUESA : VIERGE DE TENDRESSE, avec l'Enfant se blottissant contre la joue de Sa Mère.

Cette Icône est souvent décrite comme exprimant l'amour de la Mère de Dieu pour Son Fils , le Verbe de Dieu, mais encore pour l'humanité.

UN PEU d'HISTOIRE :
Le patriarche, Luc Chrysoberge, de Constantinople, envoya l'Icône comme présent au grand-duc Iouri Dolgorouki de Kiev vers 1131.
Cette Icône fut ensuite placée dans le monastère de Mejihirski jusqu'à ce qu'Anderï Bogolioubski la porte dans sa ville préférée, VLADIMIR, en 1155.
Lorsque les chevaux qui transportaient l'Icône s'arrêtèrent près de Vladimir et refusèrent d'aller plus loin, ceci fut interprété comme un signe que la THEOTOKOS (MÈRE DE DIEU) voulait que l'Icône reste à Vladimir.
On fit construire la grande cathédrale pour abriter l'Icône et d'autres églises consacrées à la Mère de Dieu dans tout le nord-ouest de la Russie.

L'Icône fut transportée de Vladimir à la nouvelle capitale, Moscou, pour protéger la Russie de l'invasion de Tamerlan en 1395.

L'endroit où la population et le prince régnant rencontrèrent l'Icône fut commémoré par la construction du monastère Sretensky. 

Vassili 1er de Moscou passa une nuit à pleurer devant la sainte Icône et les armées de Tamerlan se retirèrent le même jour.

Les Moscovites refusèrent alors de restituer l'Icône à Vladimir et la placèrent dans la cathédrale de la Dormition du Kremlin de Moscou.
L'intercession de la THÉOTOKOS, sauva la ville de Moscou des hordes tatares en 1451 et en 1480.

L'Icône de Vladimir était vénérée pendant le couronnement des Tsars, les élections des patriarches et à l'occasion d'autres cérémonies d'État.

En décembre 1941, alors que les Allemands approchaient de Moscou, Staline aurait ordonné que l'Icône fut placée dans un avion qui faisait le tour de la capitale assiégée.

L'armée allemande commença à se retirer quelques jours après.

 Mère de Dieu de Vladimir (récente)

Cette l'Icône de la Mère de Dieu de Vladimir est considérée comme la plus importante de la période comnénienne sur le plan artistique.

Cette sainte Icône est miraculeuse, par elle d'abondantes grâces et guérisons de l'âme et du corps ont lieux chaque jour que Dieu nous offre.

Iconostase de notre église Monastique de Nîmes
réalisée par un Moine de notre Communauté.

Iconostase de notre église de Nîmes.