jeudi 28 novembre 2013

Ce 15 novembre au calendrier Orthodoxe des Pères / 28 novembre au calendrier civil

Nous faisons mémoire de de la Nouvel Martyre sainte CATHERINE ROUTIS, martyrisée, abattue par des policiers en 1927, en face de la chapelle des Saints Archanges à Mandra de Mégare, parce qu'elle s'est interposée entre le prêtre qui célébrait  et les soldats venus arrêtés ce prêtre.

Sainte Catherine (Routis) 15. 11. 1927

Les reliques de la Sainte se trouvent au monastère de Keratea.  

L'Histoire de sainte Catherine Routis :
Un groupe de fidèles orthodoxes (fidèles au Calendrier des Pères) étaient rassemblés à l'église pour célébrer la fête des saints Archanges, ils furent violemment attaqués par la police.
A la fin de la Divine Liturgie, les policiers qui cernaient l'église sommèrent les fidèles de leur livrer le prêtre, un mur composé de fidèles se mit à sortir, entourant le prêtre afin de le protéger contre toute violence.
L'armée, pour pouvoir accéder au prêtre et franchir ce mur humain, se mit à tirer et à donner sauvagement des coups de crosses sur les fidèles.
Ceux-ci, sous la charge des policiers finirent par se disperser.

Un balle frappa à la tempe, une fidèle, Angélique CASTARELLIS.

Alors qu'un soldat s'approchait du prêtre pour le frapper brutalement avec la crosse de son fusil, une jeune femme âgée d'un vingtaine d'année s'interposa et couvrit la tête du prêtre de sa personne. Elle reçu un coup mortel à l'arrière de la tête.

Le nom de cette jeune femme, mère de famille était CATHERINE ROUTIS. Son mari averti, elle fût immédiatement transportée à l'hôpital d'Athènes en même temps d'ANGELIQUE CASTSARELLIS.

Après une semaine de longues et douloureuses souffrances Catherine décéda, le 15 novembre (selon le calendrier de nos Pères), premier jour du Carême de la Nativité du Seigneur, à 4 heures du matin.
Elle laissait ses deux jeunes enfants et son époux.

L'amour, la vraie foi et le grand courage de cette femme avait sauvé un prêtre. La plus grande preuve d'amour n'est-elle pas de donner sa vie pour ceux qu'on aime ?
Catherine devenait la première martyre  pour la cause du Calendrier des Pères, notre Calendrier.

Plusieurs milliers de personnes suivaient son enterrement portant des palmes (du martyre) à la main.

Malheureusement, le martyre de Catherine, n'apaisa en rien la situation, ni fait reconsidérer à l'archevêque Chrysostome d'Athènes (du nouveau calendrier) sa politique de violence et de répression contre les fidèles qui voulaient conserver intactes les Traditions de l'Eglise. Evêques, Prêtres et moines arrêtés, emprisonnés, rasés et… Les fidèles maltraités…


__________

Commencement du Carême de la Nativité du Seigneur.


_____________

MEDITATION

" Notre prédication n'a rien de faux, d'impur, de trompeur, mais dans les mêmes dispositions qui ont plu à Dieu quand Il nous a confié Son Evangile, ainsi nous parlons : non pour plaire aux hommes, mais à Dieu qui sonde nos coeurs.
Jamais, vous le savez nous n'avons une arrière pensée de cupidité, Dieu en est témoin. Jamais nous n'avons cherché les compliments de personne.
Au contraire, nous nous sommes montrés avec chacun plein de douceur, vous aimant de la même façon tant notre affection est grande pour vous."

(Epître de Paul aux Thessalonicien 2, 1-8)