lundi 18 novembre 2013



MEDITATION
(Starets Thaddée)
Paix et joie dans le Saint Esprit.

Ne pas se repentir, c'est le seul péché impardonnable.
Il n'existe pas péché impardonnable à l'exception du péché de non-repentir.

Un coeur compatissant souffre tout particulièrement en assumant les souffrances d'autrui.
En priant pour quelqu'un nous assumons ses souffrances.

Dès que nous sommes accablés, il faut nous adresser au Seigneur et Lui remettre nos préoccupations ainsi que celles de nos proches.

Tous les Saints Pères, tous affirment que la perfection de la vie chrétienne, c'est l'HUMILITE extrême.
Cela signifie que la patience est ce qui est le plus utile dans la vie.
ENDURER et TOUT PARDONNER.

Les oiseaux sont reconnaissants à Dieu, contrairement à nous. Les oiseaux ne cessent de glorifier Dieu : ils commencent à chanter tôt le matin vers trois heures et ne s'arrêtent pas avant neuf heures.
Personne ne les force à chanter.
Alors que nous, nous restons renfrognés, l'air vaniteux, gonflés d'orgueil.


Comment vaincre le mal ?
Par l'amour !

Pour le Roi glorieux
pour le Roi des Cieux
nous combattrons sans merci
afin que le mal soit asservi.

Le travail est une prière. En l'effectuant de tout notre coeur, nous travaillons pour Dieu. En pensant que nous travaillons pour les hommes, nous faisons fausse route.

PRIONS DE TOUT NOTRE COEUR;
Le Seigneur ne demande pas des paroles philosophiques.

Le mal qui existe n'a pas été créé par Dieu. Le mal est issu des esprits qui se sont détachés de l'amour de Dieu pour se tourner vers eux-mêmes.

Le Seigneur ne nous laissera pas dans la pauvreté si nous L'approchons toujours de tout notre coeur. Il S'attend à ce que notre coeur, notre âme s'enflamment pour Lui d'un désir et d'une aspiration encore plus intense, que nous ne nous détachions jamais de LUI et de SON Amour.


Il faut rejeter de tout coeur les plans et les ambitions terrestres ; ce n'est qu'alors que nous pourrons avec le Seigneur, aimer sincèrement et véritablement nos proches.
Celui qui cherche un avenir autre, risque de n'avoir aucun avenir, ni ici bas, ni en Haut.


Ce n'est qu'en communiquant avec les Anges et les Saints que l'âme comprend le divin, ce que le Seigneur permet parfois à une âme simple. Quand celle-ci ne trouve nul réconfort sur cette terre, alors le Seigneur Lui-même lui apporte une consolation, au moment le plus douloureux, quand elle ne reçoit de réconfort ni auprès des hommes, ni dans les choses, quand elle se sent rejetée et méprisée.

Toutes les forces mentales en perditions circulent sur la terre, et tout péché est la marque des esprits déchus. Tout péché correspond à une pensée, une force mentale.

Les esprits déchus "se consolent", les uns dans la colère, d'autres dans la rancoeurs, d'autres dans le désespoir, d'autres dans la débauche ; ils se distinguent par l'ampleur de leurs méfaits.

TANT QUE L'ÂME RESTE HUMBLE, le Seigneur ne cesse de l'éclairer et de l'instruire.

Nos mauvaises pensées fabriquent du mal et trouble la paix dans le cosmos.

Saint Silouane de l'Athos.

Par la prière, on peut vaincre le mal et établir la paix. Beaucoup de choses sont possibles, mais ils existe peu d'âmes humbles et modestes prêtes à TOUT pardonner du fond du coeur et à prier Dieu afin que le Seigneur empêche le mal.
De telles âmes sont peu nombreuses. 

LA SOURCES DES MIRACLES :
Les miracles ne sont réalisés ni par les saints Anges, ni par les Saints ni par les hommes, mais par DIEU. Il est présent partout et c'est Lui qui accomplit les miracles à travers nous, à travers Ses Saints et à travers Ses saints Anges. Les Anges, les Saints sont des Intercesseurs.

L'HUMILITE :
Tant que l'esprit de l'homme est humble et modeste, il acquiert connaissance sur connaissance.
Dieu ne se révèle pas aux orgueilleux.

TOUT HOMME EST IRREMPLAçABLE :
Tout homme a une mission et il est le seul à pouvoir accomplir cette mission.


Je me réjouis en Dieu mon Sauveur,
en Lui je place toute mon espérance.