lundi 6 janvier 2014

MARDI 25 DECEMBRE ORTHODOXE
7 JANVIER CIVIL 2014

NATIVITE selon la chair de 
NOTRE SEIGNEUR DIEU et SAUVEUR
JESUS CHRIST

Office de Vêpres 

Lectures : 
1- Genèse 1, 1-13. 
2- Nombres 24, 2-3, 5-9, 17, 18.
3- Michée 4, 6-7 ; 5, 1-3.
4- Isaïe 11, 1-10.
5- Barruch 3, 36-4 : 4.
6- Daniel 2, 31-36, 44-45.
7- Isaïe 9, 6-7.  
8- Isaïe 10-16 ;  8, 1-4, 8-10.

DIVINE LITURGIE
à la Fraternité Monastique
7, rue des Marchands - Passage du Vieux Nîmes
Nîmes

10 h 30




LECTURES:

Orthros (Matines) Evangile : Matthieu 1, 18-25.

DIVINE LITURGIE  du Mardi 7 janvier :
 de Saint Chrysostome.

Epître : Galates 4, 4-7.

Evangile : Matthieu 2, 1-12.

Ce même jour nous faisons mémoire :
Des Mages : Melchior, Gaspar et Balthazar.
Des Bergers de Bethléem.

   
ISODIKON :
Avant l'aurore je t'ai fait naître de mon sein. La seigneur l'a juré et ne se dédira pas. Tu es prêtre à jamais selon l'ordre de Melchisédech.
 On peut ajouter (selon l'usage) :
Sauve-nous, ô Fils de Dieu, Toi qui es né d'une Vierge, nous te chantons : Alliluia !

TROPAIRE ton 4 :
Par Ta Nativité, ô Christ notre Dieu, * sur le monde s'est levé la lumière de la véritable science :* à sa clarté, les savants adorateurs des astres * d'un astre ont appris à T'adorer, * Soleil de justice, * Te découvrant comme l'Orient venu d'en haut ; * Seigneur, gloire à Toi.

KONDAKION TON 3 :
La Vierge en ce jour enfante le suprême Dieu, * et la terre offre asile en une grotte à l'Inaccessible. * Les Anges et les Bergers ensemble chantent sa gloire.* Vers Bethléem une étoile montre aux Mages leur chemin. * Car en ce monde vient pour nous * un enfant nouveau-né, le Dieu d'avant les siècles.

A la place du Trisagion on chante : 
Vous tous qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu le Christ. Alliluia !

MEGALYNAIRE de la Mère de Dieu ton 1:
Magnifie, ô mon âme, * celle qui est plus glorieuse et plus vénérable * que toutes les Puissances des Cieux.
Je vois un mystère étonnant qui dépasse l'entendement: * une grotte est devenue le ciel * et la Vierge remplace le trône des Chérubins ; * la crèche est la demeure où repose * le Christ, notre Dieu infini * que nous chantons et magnifions.


SERMON de saint Jean de Kronstadt.

Je vous salue, frères bien-aimés, du don d'amour inexprimable de Dieu pour nous pécheurs : de la venue du Fils de Dieu sur terre. (…)

Le Christ est né - Louez-le ; le Christ est descendu des cieux - allez à sa rencontre, le Christ est sur terre - élevez-vous. Car le Christ est venu pour nous élever de la terre au Ciel et nous placer dans la demeure éternelle du Paradis.

Qui est cet enfant que porte dans Ses bras très purs la Très Sainte Vierge marie ?
C'est Dieu, Qui a tout amené du non-être à l'être, Qui tient dans Sa puissance la création tout entière et Qui, de Sa providence, construit le monde. (…)

Ce Dieu sans commencement, indescriptible et inexprimable est venu sur terre, chez nous, en prenant la marque de l'esclave. Quel miracle !
Dieu adopte la nature esclave et devient en tout semblable à nous, hormis le péché.

Pourquoi une telle humiliation ?

Pour notre salut, répond l'Eglise.

Quelle incommensurable condescendance divine !
Quelle sagesse divine inexprimable !
Quel miracle, effrayant autant pour l'esprit humain que pour l'esprit angélique !
Rendons grâces à Dieu !

Avec la venue dans la chair du Fils de Dieu, après le don de Soi-Même en expiation des péchés du genre humain, les hommes croyants, au milieu de la malédiction édictée au début par Dieu, reçoivent en don la bénédiction du Père céleste; ils reçoivent  la filiation et l'héritage de la vie éternelle; l'homme, devenu orphelin à cause de ses péchés, reçoit à nouveau Son Père céleste par le mystère de sa naissance, par le baptême et la repentance.
La nature humaine est déifiée par la miséricorde sans limite du Fils de Dieu, et ses péchés innombrables lui sont pardonnés ; ceux qui étaient dans les ténèbres sont illuminés par la lumière de la grâce et de l'intelligence divines. (…)

Que nous faut-il, frères, pour recevoir toute la grâce qui nous est offerte d'en haut par le Fils de Dieu ?
Il nous faut avoir une solide FOI en CHRIST, FILS de DIEU, en l'Evangile et à l'enseignement salvateur venant d'en haut ; il nous faut une véritable repentance et la restauration de notre vie et de notre coeur ; la communion dans la prière et dans les Saints Mystères ; la connaissance et l'accomplissement des commandements de Dieu.
Il nous faut les oeuvres du bien : l'HUMILITE, l'AMOUR, la TEMPERANCE, la PURETE, la SINCERITE, la SIMPLICITE et la douceur de coeur.

Apportons ces oeuvres de bien, frères bien-aimés, en offrande à Celui Qui est né pour notre salut, au lieu de l'or, de l'encens et de la myrrhe, que les savants venus d'Orient Lui ont apportés comme au Roi, à Dieu et à l'HOMME, venu s'offrir en sacrifice pour nous.

Elles constitueront les dons les plus agréables à Dieu et à Jésus Christ Enfant. Amin !


Disons avec les Anges :

GLOIRE A DIEU AU PLUS HAUT DES CIEUX,
PAIX AUX HOMMES,
BIENVEILLANCE.

La Nativité  au Monastère à Avlonos en Grèce


Bonne et sainte fête de Noël,
abondance de grâce de Dieu pour cette année naissante.