vendredi 4 avril 2014


Samedi 23 mars orthodoxe / 5 avril civil

HYMNE ACATHISTE A LA MERE DE DIEU

Lectures :
Hébreux 9, 1-7.
Luc 10, 38-42 ; 11, 27-28.

TROPAIRE ton 8
L'ordre mystérieux une fois connu de l'Ange, il alla droit à l'huis de Joseph ; * à la Vierge il dit  : Celui qui par Sa descente a fait pencher les cieux sur le terre * tout entier demeure en Toi sans subir de changement. * Le voyant dans Ton sein prendre la forme d'un esclave, * stupéfait, je crie vers Toi : * Réjouis-Toi, Epouse toujours vierge.

KONDAKION ton 8
Que retentissent nos accents de victoire en Ton honneur, invincible Reine, * Toi qui nous sauves des périls du combat, Mère de Dieu, Vierge souveraine ! * Vers Toi montent nos louanges, nos chants d'action de grâce. * De Ton bras puissant dresse autour de nous le plus solide des remparts, * sauve-nous de tout danger, hâte-Toi de secourir * les fidèles qui te chantent : * Réjouis-Toi, Epouse inépousée.

IKOS 1 Première stance.
Du ciel fut envoyé un archange éminent * pour dire à la Mère de Dieu : Réjouis-Toi! * et, te voyant, Seigneur, prendre corps à sa voix, * il clame sa surprise et son ravissement.

Réjouis-Toi, qui fais briller notre salut, * réjouis-Toi, par qui le mal a disparu, * réjouis-Toi, car Tu relèves Adam déchu, * réjouis-Toi, car Eve aussi ne pleure plus.

Réjouis-Toi, montagne inaccessible aux humaines pensées, * réjouis-Toi insondable océan même aux Anges soustrait, * réjouis-Toi, car de Roi Tu deviens le trône et le palais, * réjouis-Toi, puisque Ton Créateur par Toi se fait porter.

Réjouis-Toi, étoile annonciatrice du Soleil, * réjouis-Toi, fertile sein où Dieu va s'incarnant, * réjouis-Toi par qui la créature se va re-créant, * réjouis-Toi par qui le Créateur devient petit enfant.

Réjouis-Toi, Epouse inépousée.

(Nous vous donnons ici que le première stance)