vendredi 20 juin 2014

MEDITATION


Le Seigneur dit ceci : On ne met pas du vin nouveau dans une vieille outre, autrement l'outre éclate… (Matthieu 9, 14-17) 

Par la prière, je purifie la vue de ma foi, pour ne pas TE perdre dans le brouillard, mon Etoile la plus radieuse.

Qu'en fera-t-IL, DIEU, de ta prière ?

La prière m'est utile, à moi, pour que je ne perde pas de vue l'ETOILE SALUTAIRE.

Mettez-vous bien dans  la tête, chers Compagnons, que ce n'est pas peu de chose que de voir Dieu. Vous qui sacrifiez vos richesses afin de voir la magnificence de l'Equateur et la lumière boréale, soyez prêts à payer plus cher la vision de CELUI en comparaison duquel la magnificence de l'Equateur est une misère et la lumière boréale une bougie en suif.

Maintenez trois jours vos yeux bandés, et vous sentirez que la lumière du soleil blesse.
Rompez votre relation avec Dieu trois heures seulement, et vous sentirez que vous avez du mal à regarder de nouveau SA Lumière.

Vous me questionnez et me demandez combien dure ma prière ?
Pouvez-vous comprendre quand je vous dis : Elle est plus longue que mes jours ?

Car par ma prière, je dois entraîner votre foi aussi, lui ouvrir la vue, et lui montrer la vision de CELUI qui est vu. En vérité, par ma prière, j'emplis et mes jours et les vôtres.




Ô mes Compagnons, comme est grandiose la vision de la Foi !
Si vous saviez, votre prière ne connaîtrait ni repos ni fin.

UNE SIMPLE PRIERE…
Avant de communier:
Toi qui t'apprêtes à manger le Corps du Maître,
approche-toi avec foi pour ne pas brûler,
car c'est du feu que tu vas recevoir.
Avant de boire au Sang divin,
réconcilie-toi avec ceux qui t'ont fait du tord.
Alors seulement,
tu pourras librement goûter
à cette Nourriture Mystique.