mercredi 9 juillet 2014

Aujourd'hui nous nous souvenons de 
l'Apparition de l'Icône de la Mère de Tikhvin

09 juillet civil
26 juin calendrier orthodoxe.


Saints du jour :
Juste David de Thessalonique le Saint Perché.
Nouveau Martyr David, de la skite de Saint Anne.
Saint Maxence, évêque de Poitiers.

LECTURES du jour :
Epître : Romains 15, 7-16.

Evangile : Matthieu 12, 38-45.

Carême des Apôtres.
_________________

HISTOIRE de l'ICÔNE

En 1383, des pêcheurs sur le Lac Ladoga , dans la région de Novgorod furent témoins de son apparition, affleurant à la surface des eaux du lac, au milieu d'une lumière radieuse.

Peu après cette apparition miraculeuse, l'icône fut découverte en plusieurs villes des environs, incluant le village de Motchenistsy sur les rives de la rivière Tkhvinka, avant qu'elle apparaisse finalement près de la ville de Tikhvin. 

Un église en bois dédiée à la Dormition de la Mère de Dieu fut bâtie sur le site du repos final de l'icône.
Miraculeusement l'icône survécut à nombre d'incendies.

Au début du 16ème siècle, par le zèle du grand prince Basile Ivanovich, une église en pierre fut bâtie pour remplacer la structure originelle en bois. En 1560, sur ordre du tsar Ivan le Terrible, un monastère d'hommes fut établi près de l'église et inclus dans un mur de pierre.

En 1613-1614, l'armée Suédoise, s'étant emparée de Novgorod, mena plusieurs tentatives pour détruire le monastère.
Les prières à la Théotokos devant l'icône furent entendues, et le monastère fut épargné.

A travers les siècles, la célébrité de l'icône se répandit loin et vite. Des copies de l'icône miraculeuse commencèrent à orner des églises à travers le pays.
Certaines de ces copies furent aussi trouvées sources de miracles.
Le plus miraculeux est le fait que cette icône fut préservée de la destruction ou de la vente après la révolution Russe.

Durant les années 1920, le gouvernement communiste demanda que l'Eglise Russe lui remette d'innombrables icônes et d'autres précieux objets liturgiques, qui par la nationalisation de la propriété privée étaient considérés comme propriété du peuple.

Durant la Seconde Guerre Mondiale et l'occupation Allemande, les nazis retirèrent l'icône du monastère de Tikvin, et de là elle fut emportée à Pskov, puis à Riga, Lituanie.

Quand la ville fut évacuée, l'évêque Jean  (Garklavs) de Riga emmena l'icône en Bavière, où elle fut vénérée par les fidèles Orthodoxes qui avaient été déplacés à cause de la guerre.

De crainte que des agents soviétiques repèrent l'icône, l'évêque Jean reçut la permission d'emmener l'icône aux Etats-Unis en 1949.

Peu après son arrivée au USA, l'évêque Jean, qui sera plus tard élevé au rang d'archevêque, fut élu au siège de Chicago, et l'icône fut régulièrement montrée et vénérée dans la cathédrale de la Sainte Trinité de Chicago.

En 2003, l'icône entama son long voyage d'un an vers la Russie.

L'icône est du modèle "HODIGITRIA" et est similaire à l'ancienne icône IVIRON.
Elle diffère en ce que les jambes de l'Enfant sont croisées, avec la semelle de Ses pieds tournées vers celui qui regarde.


Par les prières de la Mère de Dieu,
Seigneur Jésus Christ, aie pitié de nous !