vendredi 4 juillet 2014




"Tout vient de Dieu, tout existe en Dieu et par Dieu et tout Lui est destiné.
A Lui la gloire dans les siècles. Amin ! "
(Romains 11, 25-36)

Un moine de notre Fraternité monastique de Nîmes.

"Bienheureux les doux,
bienheureux les miséricordieux,
bienheureux les pauvres…"
(Béatitudes - Liturgie)
-----------------

"La demeure de l'âme, c'est la patience : elle y règne. Mais son affaire, c'est l'humilité qui la nourrit."

LECTURES du jour :
Epître : Romains 11, 25-36.
Evangile : Matthieu 12, 1-8.

"Je veux la compassion et non le sacrifice
(Matthieu 12, 7)

MEDITATION
Loin de ne pas s'en inquiéter, tout chrétien qui croit droitement en Dieu doit toujours s'attendre à l'épreuve et se préparer à la recevoir, afin de ne pas s'étonner et ne pas se troubler quand elle arrive, mais d'endurer avec reconnaissance la peine et l'affliction et de bien comprendre ce qu'il dit quand il chante avec le Prophète : "mets-moi à l'épreuve, Seigneur, éprouve-moi" (Psaume 25(26), 2)

L'âme courageuse qui, telle une femme, tout au long de sa vie maintient allumée, comme deux lampes, la vie active et la vie contemplative, fait son devoir. Mais l'âme qui s'abandonne aux plaisirs fait le contraire.

L'homme vertueux enfoui le bien dans son coeur, mais le vaniteux le fait tourner dans sa tête. Quant au mal, celui qui se consacre à la vertu le porte en surface, mais celui qui aime le plaisir le porte en profondeur.

L'action de l'intelligence, c'est de parvenir à la prière dans la contemplation, et à la contemplation dans la prière.

(Sentences composées par le très humble prêtre Elie l'Ecdicos - Philocalie : texte du 4ème - 14ème siècle)