mardi 19 août 2014

SAINTE TRANSFIGURATION
DE NOTRE SEIGNEUR DIEU ET SAUVEUR JESUS CHRIST

(2ème fête du SAUVEUR du mois d'Août)



LECTURES :

Vêpres : 1- Exode 24, 12-18.
               2 - Exode 33, 11-23 ; 34, 4-6, 8.
               3 - 3Rois 19, 3-9 ; 11-13 ; 15-16.

Orthros (matines) :  Evangile : Luc 9, 28-36.

Divine Liturgie
Epître : 2 Pierre 1, 10-19.
Evangile : Matthieu 17, 1-9.

(Bénédiction du raisin et des fruits.)

Carême de la Dormition. Poisson, huile et vin.

TROPAIRE ton 7 :
Tu t'es transfiguré sur la montagne, ô Christ notre Dieu, * laissant Tes Disciples * contempler Ta gloire autant qu'ils le pouvaient : * fais briller aussi sur les pécheurs que nous sommes * Ton éternelle clarté, * par les prières de la Mère de Dieu, * Source de lumière, gloire à Toi.


KONDAKION ton 7 :
Sur la montagne Tu t'es transfiguré * et Tes Disciples * contemplèrent Ta gloire, ô Christ notre Dieu, * pour autant qu'ils le pouvaient, * afin qu'en te voyant sur la Croix * ils comprennent que Ta Passion était voulue * et proclamant à la face du monde * que Tu es en vérité le reflet * de la splendeur et de la gloire du Père.

MEGALINAIRE ton 4 :
Magnifie, ô mon âme, magnifie * le Christ notre Dieu glorieusement * transfiguré sur la montagne du Thabor.
Immortel s'est révélé Celui que Tu as mis au monde * et Dieu Lui-même voulu sortir de Ton sein : * revêtu de notre chair, Il a paru sur terre * pour converser avec les hommes. * O Mère de Dieu, * d'un seul coeur nous te magnifions.

MEDITATION :
Durant Sa vie terrestre le Seigneur Christ avait maintes fois révélé Sa Divinité.
Sur le Thabor, Il la révélé jusqu'à la limite de ce que pouvaient percevoir les yeux charnels de Ses Disciples.

Sur le Thabor Dieu le Père Lui-même L'appelle SON FILS BIEN AIME.

Sur le Thabor le Seigneur qui avait pris l'aspect d'un humble serviteur, apparaît en Seigneur de gloire, accompagné de Moïse et Elie, tels Ses serviteurs.

Le Seigneur se devait de fortifier la foi de Ses disciples par une preuve intangible de Sa Divinité. Il devait les préparer à Sa Passion.

A la lumière du Thabor se révèle à nous également le mystère de notre propre vie. La Voix de Dieu Lui-même témoigne du haut des Cieux : Celui-ci est Mon Fils bien-aimé, en Qui est toute Ma complaisance.

Dans chaque homme, dans chacun de nous, il y a quelque chose de si précieux pour Dieu, quelque chose de si méritant de l'amour de Dieu, que pour  le sauver le FILS unique de Dieu, le Seigneur et Souverain de tout S'EST offert en sacrifice.

Cette chose précieuse, dont le monde  tout entier  n'est pas digne, est l'âme humaine, créée à l'image de Dieu, douée d'intelligence et de liberté, à peine inférieure aux Anges.

Ne devons-nous pas, en conséquence, chérir notre âme par dessus tout, en prendre soin avant tout et plus que tout ?

A la lumière du THABOR il apparaît également que tout ne se termine pas par la mort de l'homme ; derrière le voile du visible existe un autre monde, invisible ; sous le couvert de la vie corporelle se cache une autre vie, une vie spirituelle ; le monde n'est pas comme nous le voyons, notre vie n'est pas celle que nous vivons ordinairement ; la vie de notre esprit ne se mesure pas en années, mais elle a une dimension tout autre, éternelle.

Au Thabor les Apôtres ont été témoins, le voile s'est soulevé, derrière lequel se découvre le glorieux Royaume du Christ,ils oublient le monde et s'écrient : Seigneur, comme il est bon et doux d'être ici !

Amis de Dieu, dans notre vie actuelle nous devons  nous transfigurer par l'esprit à l'image de Celui qui nous a créés, pour que nous soyons après notre mort les participants à la gloire du Seigneur transfiguré.

Si, avec l'aide de la grâce de Dieu, nous transfigurons notre âme jusqu'à lui rendre l'image de notre Créateur, alors le Seigneur Christ transfigurera un jour aussi notre corps, pour que nous soyons aussi par notre corps les participants de SA gloire.
Amin !
( D'après : Sermons orthodoxes - Age d'Homme)

Seigneur, sauve-moi !
Sauve Ton peuple.