samedi 27 septembre 2014

DIMANCHE 15/28 septembre
Après Fête Exaltation de la Croix
16ème après Pentecôte.

Commémoration de l'Apparition de la Croix près d'Athènes le 14 septembre 1925
durant les persécutions contre les tenants de l'Ancien Calendrier des Saints Pères.
_____________________________

DIVINE LITURGIE        10 h 30
à la Fraternité Monastique de Nîmes.
_____________________________

LECTURES:
Orthros (matines) : Evangile : Luc 24, 12-35.

DIVINE LITURGIE :
Epître : Galates 2, 16-20.

Evangile : Marc 8, 34-9 : 1.

TROPAIRES : 
Du ton 7 :Par Ta Croix, Seigneur, Tu as détruit la mort, * Tu as ouvert au Larron le Paradis; * Tu as changé en joie le deuil des saintes Femmes * et Tu as donné l'ordre à Tes Apôtres de proclamer * que Tu es ressuscité, Christ Dieu, * pour donner au monde la gâche du salut.

De la Croix ton 4 : Sauve Ton peuple, Seigneur, * et bénis Ton héritage, * accorde à Tes Fidèles victoire sur les ennemis * et sauvegarde par Ta Croix * les nations qui T'appartiennent.

KONDAKIA : 
Du ton 7 : Désormais la force de la mort est impuissante à retenir les mortels, * car le Christ est descendu, brisant et détruisant les puissances de la mort; * l'Enfer est enchaîné, * les Prophètes tous ensemble se réjouissent. * Le Sauveur, disent-ils, est apparu à ceux qui demeurent dans la foi; * venez, fidèles, prendre part à la Résurrection.

De la Croix ton 4 : Toi qui souffris librement d'être exalté sur la Croix, * au nouveau peuple appelé de Ton Nom * accorde Ta bienveillance, ô Christ notre Dieu, * donne force à Tes fidèles serviteurs, * les protégeant de toute adversité: * que Ton alliance leur soit une arme de paix, * un invincible trophée !



MEDITATION
Hier, samedi 14/27 septembre nous célébrions l'Exaltation de la Sainte Croix.

POUR l'HISTOIRE :
Aujourd'hui dimanche nous commémorons l'apparition de la Sainte Croix lors des persécutions en Grèce contre les Chrétiens Orthodoxes qui voulaient conserver l'Ancien Calendrier des Saints Pères, ceci en 1925. 
Aujourd'hui nous suivons toujours ce Vénérable Calendrier, contre vents et marées, avec fidélité, avec foi et joie.

Notre Saint Synode d'Avlonos en Grèce est garant de cette fidélité, avec à sa tête notre Vénérable Père le Métropolite ANGELOS.

La sainte Croix est apparue au dessus de l'église saint Jean le Théologien le 14 septembre 1925. La persécution contre les tenants de l'Ancien Calendrier étaient d'une rare et extrême violence.
Les moines étaient rasés, battus à mort pour certains, de même pour les fidèles. Les évêques sont arrêtés et exilés, certains meurent durant leur exil suite aux mauvais traitements qu'ils subissent.

Lors du rassemblement à l'église saint Jean, dans la campagne, les 2000 fidèles ne peuvent pas passer inaperçu auprès des Autorités civiles et religieuses du nouveau calendrier imposé par les socialistes, le clergé moderniste adhérait en majorité aux thèses politiques du Gouvernement socialiste en place. L'archevêque de triste mémoire, le traitre Métaxakis entre autre, soutient ces thèses.

La police, au nom du gouvernement et de l'archevêque ci-dessus nommé, est présente à la Liturgie à l'église saint Jean.

Les cérémonies se déroulent sous surveillance armée.

Vers 23h30, juste au-dessus de l'église et d'EST en OUEST, une CROIX blanche apparaît. Une lumière très vive éclaire l'église et tous les fidèles, cachant totalement les étoiles.
Ce signe divin reste présent et visible une demi-heure.

La force policière prête à charger pour arrêter le prêtre délaisse sa mission et retrouve sa foi orthodoxe.

Le témoignage policier paraît dans le journal TA PATRIA, et, entre autre témoignage, celui du gendarme Jean Glynis. Toutes les déclarations furent faites sous serment.

Malheureusement le miracle n'a pas converti tous les persécuteurs des Orthodoxes du Vieux Calendrier.

La réponse fut l'intensification des violences : "passage à tabac, cachot, arrestations brutales et autres délicatesses…"
___________________

En voyant les évènements qui se produisent aujourd'hui, nous ne devons pas être étonnés de ce qui arrive, mais nous souvenir des paroles du Christ : " Comme j'ai été persécuté, vous aussi vous serez persécuté."

Ayant revêtu la tunique du Christ par notre baptême, et devenant, par là-même, des soldats du Christ, nous recevons aussi du Christ l'arme nécessaire, afin de terrasser nos ennemis, visibles et invisibles, intérieurs et extérieurs, une arme sans faille, la gloire des Chrétiens.

Cette arme donnée à chacun de nous, afin de pouvoir lutter, c'est la CROIX du Christ.

La Croix est la garde de tout l'univers,
La Croix est la parure de l'Eglise,
La Croix est la force des rois,
La Croix est le soutien des croyants,
La Croix est la gloire des Anges
et la déroute des démons.
(Exapostilaire)

C'est cette arme qui est remise à chacun de nous, à vous, à moi. C'est cette arme que nous exaltons dans ces fêtes de la Croix, en nous prosternant devant le Donateur.

Les Chrétiens Orthodoxes, ceux qui ont la Foi, utilisent cette arme en se protégeant par son SIGNE, apposé avec fermeté sur soi, pour être délivrés des passions qui les asservissent, pour être guéris des maux qui les minent, pour purifier et sanctifier leur corps et leur âme.

C'est cette arme aussi que les Chrétiens Orthodoxe utilisent pour chasser les ennemis de toutes sortes et les démons.

Ainsi, avant les études, avant le travail, pour les voyages et pour toutes actions, les Chrétiens font usage de la CROIX INVINCIBLE, qui les guide et les protège.

Répétez souvent cette prière :
Que Dieu se lève et que Ses ennemis soient dispersés et que ceux qui le haïssent fuient de devant Sa Face. Qu'ils disparaissent, comme disparaît la fumée ;  et comme la cire fond au feu, que les démons soient terrassés devant la face de ceux qui aiment Dieu et se signent de la CROIX du Seigneur, qui chasse les démons par la puissance de notre Seigneur Jésus Christ, descendu aux enfers, qui a vaincu la puissance du Démon et qui nous a donné Sa Croix précieuse pour chasser tout adversaire.

Ô très glorieuse et vivifiante Croix du Seigneur, sois mon assistance, avec la Très Sainte Souveraine, la Vierge Mère de Dieu et avec tous les Saints dans les siècles des siècles.

Mais, amis de Dieu, ne croyons pas, que nous puissions vaincre au moyen de la Croix, sans nous-mêmes porter la Croix.

Le Chrétien qui appartient au Christ, est porter de la Croix.

Car l'homme qui accepte la croix que Dieu lui donne, remplit les conditions que Dieu lui a indiquées pour que cette croix soit facile à porter, et Dieu partage avec lui le port de cette croix, selon les paroles du Seigneur : "Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de coeur; et vous trouverez du repos pour vos âmes. Car mon joug et doux et mon fardeau est léger.
AMIN !