samedi 13 septembre 2014

DIMANCHE 1er SEPTEMBRE ORTHODOXE   ton 5
14 septembre civil

Début de l'INDICTION
ou de la NOUVELLE ANNEE ECCLESIASTIQUE

14ème après la Pentecôte


DIVINE LITURGIE     10 H 30
à la Fraternité Monastique

LECTURES :
VÊPRES :
1 - Isaïe : 61, 1-10.
2 - Lévitique : 26, 3-12, 14-17, 19-20, 22, 23, 40-            41.
3 - Sagesse : 4, 7-15.

ORTHROS (matines) :
Evangile : Marc 16,  9-20.

DIVINE LITURGIE :
De l'Indiction :
Epître: 1 Timothée 2, 1-7.
Evangile : Luc 4, 16-22.

Du Dimanche ton 5 :
Epître : 2 Corinthiens 1, 21 : 2, 4.

Evangile : Matthieu 22, 1-14. ( La robe nuptiale)

Mémoire de Saint SYMEON le Stylite et de sa mère sainte Marthe:

Lectures : Epître : Colossiens 3, 12-16.
                 Evangile :  Matthieu 11, 27-30.

TROPAIRES :
Du Dimanche ton 5 :
Verbe coéternel au Père et à l'Esprit, * Toi qui es né de la Vierge pour notre salut, * nous te chantons, nous tes fidèles, et T'adorons, Seigneur, * car Tu as bien voulu souffrir en montant sur la Croix * pour y subir la mort en Ta chair * et ressusciter les morts * en Ta sainte et glorieuse Résurrection.
De l'Indiction ton 2 :
Auteur de l'entière création * qui à soumis à Ton pouvoir les moments et les temps, * bénis la couronne de l'année * que Ta bonté nous donne de commencer ; * garde en paix le peuple fidèle qui t'appartient * et par l'intercession de Ta Mère, Seigneur, sauve-nous.
Tropaire de saint Syméon ton 1 :
Colonne de patience, tu imitas les Pères de jadis : * dans ses souffrances Job, dans ses épreuves Joseph ; * des Anges incorporels tu menas la vie en ton corps, * vénérable Père Syméon ; * intercède auprès du Christ notre Dieu, * pour qu'Il accorde à nos âmes le salut.

KONDAKIA :
Du dimanche ton 5 :
Des Enfers où Tu descendis, mon Sauveur, * Tu as brisé les portes, Tout-Puissant, * pour ressusciter les morts, ô Créateur ; * et Tu brisas l'aiguillon de la mort, * Adam fut délivré de la malédiction ; * et nous, Seigneur, nous te crions : * sauve-nous, dans Ton amour pour les hommes.

De l'Indiction ton 4 :
Créateur des siècles, Seigneur et Dieu de l'univers, * qui transcendes tout être en vérité, * bénis le cycle de l'année * et sauve, en Ton immense compassion, * tous ceux qui te servent comme unique Seigneur * et dans la crainte s'écrient, Rédempteur : * Accorde à tous une année prospère et bénie.

De saint Syméon ton 2 :
Recherchant les choses d'en-haut, * conversant avec les êtres d'en-bas * et faisant de ta colonne un char de feu, * par elle tu devins un confident des Anges, Père saint ; * et sans cesse tu intercèdes avec eux * pour nous tous auprès du Christ notre Dieu.


TRES SAINTE MERE DE DIEU,
NOUS TE MAGNIFIONS !