mardi 23 décembre 2014


Mardi 10 / 23 décembre 2014
Saint Martyr Ménas.
Bienheureux Jean, roi de Serbie.

LECTURES du jour :
Epître : Hébreux 4, 1-12.
Evangile : Marc 8, 22-26.

Carême de la Nativité : huile et vin.



MEDITATION


Un charisme reçu sans épreuves n'est rien que désastre pour ceux qui le reçoivent. 

La voie de Dieu est une croix quotidienne. Nul n'est monté au ciel par la facilité, car nous savons où mène la voie de la facilité, et comment elle s'achève.

Sans affliction, en vérité, il n'est pas de vie.

Il est impossible, sans épreuves, que l'homme croisse en sagesse au combat spirituel, comme il est impossible qu'il perçoivent son Dieu, qu'il connaisse Celui qui est sa Providence et qu'il soit secrètement confirmé dans sa foi, si ce n'est par la vertu de l'expérience qu'il s'est acquise.
(Mère Xénia)


En vérité, les hommes qui disent des paroles mauvaises ne me nuiront pas si ma langue a oublié de dire des paroles mauvaises.

La méchanceté du dehors, le mensonge, ne m'attristeront pas si dans mon coeur il n'y a pas de méchanceté pour résonner comme un tambour couvert d'une peau de chèvre.

L'infidélité, d'un ami, d'un Frère, d'un moine ne me peinera pas si je T'ai choisi pour être mon ami.

L'injustice du monde ne m'humiliera pas si l'injustice est chassée de mes pensées.

On peut me reprocher de ne pas Te prier, qu'importe, car Toi Tu sais combien mon coeur et mon être Te sont fidèles et combien mon âme te loue à chaque instant.

Moi, je T'invoque jour et nuit : demeure en mon âme et ferme toute entrée à mes ennemis. Fais que la grotte de mon âme soit vide et muette, afin que nul ne veuille, de l'extérieur y entrer.
(Mgr. Nicolas Vélimirovitch)


Pour les Pères, "seul Dieu peut définir Dieu".
Comme l'écrit le Pseudo-Denys : "Ainsi, donc, comme on l'a dit déjà, à l'égard de la Déité suressentielle et secrète, il faut éviter toute parole, voire toute pensée téméraire, hors de ce que nous révèlent divinement les saintes Ecritures.

La théologie négative est pour les Pères la seule humainement possible, bien qu'elle soit elle aussi à leurs yeux imparfaite.
Elle consiste à énumérer tout ce qui n'est pas Dieu.
Dans ce sens, elle est déjà une purification de l'intelligence.
"Dieu n'est pas dans ce que je pense de Lui, ni même dans ce que je comprends humainement de telle définition de Lui, pourtant juste en elle-même, puisque puisée dans Sa Parole."

"L'esprit (nous) que se tourne vers Dieu suspend toute conception et information sur la nature des êtres ; alors il contemple Dieu sans image ni forme et il éclaircit son regard dans l'inconnaissance suprême, liée à la gloire inaccessible. Il connaît qu'il ne connaît pas, car l'objet de sa contemplation est incompréhensible. Et pourtant il connaît dans la vérité de CELUI qui est par essence et qui seul possède ce qui dépasse l'être."
(Théolepte de Philadelphie, in Petite Philocalie.Ed. Livre de vie, p.170)

L'esprit qui se tourne vers Dieu suspend toute conception et information sur la nature des êtres.

La théologie négative, parce qu'elle exprime ce que Dieu n'est pas, est une purification de la pensée qui cependant reste une activité discursive de l'intelligence humaine, et de ce fait elle est toujours un non-silence par rapport à Dieu.

Cette non-définition de Dieu est donc totale, elle n'est pas le résultat de l'effort d'un seul jour, mais le fruit laborieux d'une longue ascèse.

"Alors il contemple Dieu sans image ni forme et il éclaircit son regard dans l'inconnaissance suprême, liée à la gloire de l'inaccessible." Dieu est ici contemplé, et non plus seulement appréhendé.

L'état d'inconnaissance est dû à l'immersion de l'esprit humain dans la gloire inaccessible.
Autrement dit dans la ténèbres dont s'entoure Dieu, où Dieu se cache. 
(La voie du silence dans la tradition des Pères du désert. Albin Michel - Spiritualités Vivantes)


"Viens plus près de moi, plus près encore, Fils majestueux de Dieu.
Garde mon coeur des commerçants sans nombre, des mains des acheteurs et des vendeurs..
Et apprends à mon coeur à ne pas s'éprendre des illusions bariolées des hommes et des choses."

Et mon coeur se remplira de l'indicible paix céleste, et il glorifiera Dieu en choeur avec les Chérubins et les Séraphins.

Et mon coeur s'emplira d'amour doux envers son Seigneur, et de compassion et de bonne volonté envers les âmes en peine dans le monde et aux enfers.


Viens plus près de moi, plus près encore, mon merveilleux Maître !
Amin !