samedi 24 janvier 2015

DIMANCHE 12 JANVIER  calendrier orthodoxe
25 JANVIER calendrier civil 2015

DIMANCHE après la THEOPHANIE
33ème après Pentecôte     ton 8

Mémoire de Sainte Tatiana de Rome.



DIVINE LITURGIE

10  H  30

à la Fraternité Monastique de Nîmes
(Vous pouvez prendre de l'Eau de la Théophanie.
Apportez votre bouteille)
_______________________


LECTURES :

Orthros (matines) :
Evangile : Jean 21, 15-25.

Divine Liturgie :
Epître : Ephésiens 4, 7-13.

Evangile : Matthieu 4, 12-17. (Jésus à Capharnaüm)

TROPAIRE ton 8 :
Du ciel Tu descendis, ô Dieu de miséricorde, * trois jours dans le tombeau Tu souffris de demeurer * pour nous délivrer de nos péchés; * notre Vie et notre Résurrection, Seigneur gloire à Toi.

De la Théophanie ton 1 :
Dans le Jourdain lorsque, Seigneur, Tu fus baptisé, * à l'univers fut révélée la Sainte Trinité; * en Ta faveur, se fit entendre la voix du Père * Te désignant comme Son Fils bien-aimé; * et l'Esprit sous forme de colombe * confirma la vérité du témoignage. * Christ notre Dieu qui T'es manifesté, * illuminateur du monde, gloire à Tooi.

KONDAKION ton 8 :
Ressuscité du tombeau, * Tu as éveillé les morts et ressuscité Adam, * Eve danse de joie en Ta Résurrection, * les confins de la terre célèbrent Ton éveil d'entre les morts, * ô Dieu de miséricorde.

De le Théophanie ton 4 :
En ce jour de l'Epiphanie * l'univers a vu Ta gloire, * car, Seigneur, Tu T'es manifesté * et sur nous resplendit Ta lumière; c'est pourquoi en pleine connaissance nous Te chantons: * Tu es venu et T'es manifesté, * Lumière inaccessible.


MEDITATION
"Ce peuple, assis dans les ténèbres, a vu une grande lumière…" (Matthieu IV, 16)

Quels sont ces gens assis, qui ont vu une grande lumière ?
Qui sont ces gens sur lesquelles c'est levée une lumière, et quelle est cette lumière ?

Ces gens sont les païens, les idolâtres ; la lumière qui s'est levée sur eux est la lumière spirituelle, le Seigneur Christ, qui est issu de la Vierge Mère de Dieu et de l'Esprit Saint et qui, de Sa lumière divine a illuminé les âmes qui ont cru en Lui.

Dans quelles ténèbres se trouvaient assis les païens, dans quelle région de la mort ?
Les ténèbres sont les ténèbres spirituelles où les ténèbres de l'âme, l'ignorance de Dieu et les péchés, qui constituent les ténèbres et l'ombre de la mort pour l'âme ; la région de la mort est l'endroit où habitaient les païens, la terre de Zabulon et de Nephtalie, de l'autre côté du Jourdain, la Galilée païenne, où s'est installé pour un temps le Seigneur Jésus Christ après le baptême, le jeûne et la tentation dans le désert.

Posons-nous cette question : La lumière du Christ luit-elle en nous ?

Regardons en nous, cette lumière, brille-t-elle dans notre âme ,
Une lumière vivante, avec une foi non-hypocrite en Christ, avec l'espérance en Lui et l'amour authentique pour Lui et non pour nos propres intérêts.

Chacun doit se préoccuper d'acquérir pour son âme la lumière du Christ, parce que l'âme de celui où ne luit pas la lumière du Christ est en très grand danger. Si nous confondons nos intérêts, notre propre avenir en ce monde, notre devenir ici-bas, plus hauts que ce que le Seigneur nous propose, nous sommes morts spirituellement, et si nous ne nous repentons pas avant, nous sommes perdus pour l'éternité, car en dehors du Christ il n'y a de salut en aucun autre ; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés.( Actes IV, 12)

Nous pouvons toujours nous chercher un avenir en ce monde, l'avenir  d'un humain sans avenir,  prévoir des lendemains qui nous chanteraient des plaisirs humains.

En dehors de la lumière du Christ, il n'y a pour notre âme AUCUNE autre lumière.

Reprenons-nous, repentons-nous, afin d'introduire par le repentir la lumière du Christ dans nos âmes.

C'est le Christ qui nous appelle dans l'Evangile de ce jour : dès ce moment Jésus commença à prêcher et à dire : repentez-vous car le royaume des cieux est proche.

Il n'est pas possible d'entrer dans le royaume des cieux sans repentir. On ne peut même pas s'appeler chrétien sans repentir véritable. La vie sans repentir nous est particulièrement néfaste (hypocrisie, mensonge, rancoeur, vaine gloire, ambition, colère, haine…) : l'âme chrétienne qui ne se repend pas devient facilement la proie du diable, elle est prise dans ses filets infernaux, elle ne trouve pas la paix propre à l'âme, elle est tourmentée, agitée en permanence, elle souffre, elle est captive de nombreuses passions, elle est assez proche de l'enfer, des souffrances éternelles et des ténèbres éternelles.

Abandonnons-nous humblement au Seigneur Christ, cessons de trouver des justifications indignes face à nos propres actes, à nos mensonges ou à nos demi-vérités, car seul le Seigneur est notre justifications, Lui seul peut nous libèrer.

A Lui soit la gloire dans les siècles des siècles.

(D'après un texte de saint Jean de Kronstadt. Age d'Homme - Sophia)