vendredi 17 avril 2015

Lumineux vendredi 4 avril orthodoxe
17 avril civil 2015

Nous célébrons
La fête de la dédicace du Temple de
  
LA SOURCE VIVIFIANTE de la TRES SAINTE MERE DE DIEU

et nous faisons mémoire des surnaturelles merveilles qu'y opéra la divine Mère


LECTURES :
 De le Fête:
Epître : Phil 2, 5-11.

Evangile : Luc 10, 38-42 et 11, 27-28.

LECTURES du Jour :
Epître : Actes 3, 1-8.
Evangile : Jean 2, 12-22.

TROPAIRE ton 1 :
Ton temple, ô Mère de Dieu, * est devenu le Paradis : * comme fleuves d'eaux vives éternellement, * il fait jaillir les guérisons; * nous les fidèles, auprès de lui nous puisons * comme à la Source Vivifiante la santé * et la vie éternelle, car Tu intercèdes auprès de Ton Fils, le Christ notre Dieu, * pour qu'Il sauve nos âmes.

KONDAKION TON 8 :
De Ta source inépuisable accorde-moi, * Vierge comblée par la grâce de Dieu, * les flots sans cesse maillants * de ta grâce qui dépasse l'entendement; * comme à celle qui enfanta le Verbe ineffablement * je te demande de me rafraîchir afin que je Te crie : * Réjouis-Toi, fontaine du salut.

_____________________

En Ta Source, ô Vierge, nous voyons
le Portique de Salomon;
elle est Fontaine de Siloé
et de la Manne silo est.
______________________

Ce temple fut d'abord fondé par l'empereur Léon le Grand. 
C'était un homme affable et bienveillant, rempli de compassion : avant qu'il ne montât sur le trône impérial, alors qu'il était encore un simple particulier et qu'il se trouvait à cet endroit précisément, il rencontra un aveugle égaré et il le prit par l main pour le guider.
Lorsqu'ils furent à proximité de ce lieu, l'aveugle fut pris d'une grande soif et il demande à Léon de l'aider à se désaltérer.
Léon entra dans le bois et se mit à chercher. 
L'endroit était épais et couvert de toutes sortes d'espères d'arbres au feuillage abondant.
Ne trouvant pas d'eau, il revint vers l'aveugle très chagriné.
D'en haut il entendit une voix qui lui disait : "Léon, il ne faut pas t'inquiéter, car l'eau est proche ; reviens en arrière et tu la trouveras."
Léon revint en arrière et chercha beaucoup, mais en vain, pas d'eau !
Il entendit la même voix lui dire : "Empereur Léon, entre au plus profond des bois, prends avec tes mains de l'eau bourbeuse et guéris la soif de l'aveugle ; enduis les yeux de cet homme, et tu sauras immédiatement qui je suis, moi qui depuis longtemps suis l'habitante de ce lieu."

Léon fit ce que la voix lui disait, et l'aveugle recouvra la vue. 
Et selon la prédiction de la divine Mère de Dieu, Léon devint empereur peu après, et ses pieuses mains édifièrent au-dessus de la source un temple que l'on peut voir de nos jours.

Là, de nombreux miracles se succédèrent et, longtemps après, Justinien, ce très grand empereur byzantin, alors qu'il souffrait de dysurie, y trouva sa guérison.

Par reconnaissance envers la Mère du Verbe, il reconstruisit l'église, qu'il fit plus grande et plus belle.

L'église ayant été endommagée par divers tremblements de terre, Basile le Macédonien la fit restaurer, de même qu'après lui son fils Léon le Sage.

De leur temps, la source opéra beaucoup de miracles: elle guérissait toutes sortes de maladies et tous les maux. Elle a même ressuscité un mort: c'était un pèlerin de Thessalie qui, faisant route vers la source, mourut en chemin. Sur le point de mourir, alors qu'il rendait le dernier souffle, il recommanda aux marins de le porter à l'église de la Source et là, après avoir versé sur lui trois seaux de l'eau qui en jaillit, de l'ensevelir. Il en fut ainsi, et le mort, tandis qu'on lui versait de cette eau, ressuscita.

Longtemps après, alors que le grand temple menaçait de s'écrouler, la Mère de Dieu apparut et le souleva jusqu'à ce que fût sortie la foule qui le remplissait. Cette eau jadis a guéri divers possédés et libère de leurs chaînes des prisonniers.