samedi 25 juillet 2015

Dimanche 13 /26 juillet 2015

8ème après Pentecôte            ton 7

Mémoire des Saints Pères des Six premiers Conciles Oecuménique.


Synaxe du Saint Archange GABRIEL




DIVINE LITURGIE à  10h 30
Eglise Orthodoxe - Nîmes


LECTURES :

Orthros (matines) : Evangile : Jean 20, 11-18.

Divine Liturgie :
 Epître du dimanche : Corinthiens 1, 10-18.
Evangile du dimanche : Matthieu 14, 14-22.

Epître des Sts Pères :  Tite 3, 8-15.
Evangile des Sts Pères : Matthieu 5, 14-19.

Epître Gabriel : Hébreux 2, 2-10. 
Evangile Gabriel : Luc 10, 16-21.

TROPAIRES :
1- du dimanche ton 7 :
Par Ta Croix, Seigneur, Tu as détruit la mort, * Tu as ouvert au Larron le Paradis; * Tu as changé en joie le deuil des saintes Femmes * et Tu as donné l'ordre à Tes Apôtres de proclamer * que Tu es ressuscité, Christ Dieu, * pour donner au monde la grâce du salut.

2- Des Saints Pères ton 8 :
Sois glorifié par-dessus tout, ô Christ notre Dieu * qui sur terre as établi nos Pères saints comme des flambeaux * et grâce à eux nous as tous conduits vers la vraie foi : * Dieu de miséricorde, Seigneur, gloire à Toi.

3- De l'Archange Gabriel ton 4 :
Saint Archange des spirituelles armées, * archistratège Gabriel, * brillamment tu reçois * l'illumination de la divine Trinité; * à l'abri de tout malheur ou péril * garde-nous donc sains et saufs, * nous qui te vénérons avec foi et célébrons tes merveilles de tout coeur.

KONDAKIA :
1- du dimanche ton 7 :
Désormais la force de la mort est impuissante à retenir les mortels, * car le Christ est descendu, brisant et détruisant les puissances de la mort; * l'Enfer est enchaîné, * les prophètes tous ensembles se réjouissent. Le Sauveur, disent-ils, est apparu à ceux qui demeurent dans la foi; venez, fidèles , prendre part à la Résurrection.

2- Des saints Pères ton 8:
Le message des Apôtres et l'enseignement des Pères saints * pour l'Eglise affermissent l'unité de la foi: * portant la tunique de vérité * tissée par la céleste révélation, * elle dispense fidèlement * et glorifie le grand mystère de la foi.  

3- De l'Archange Gabriel ton 4 :
Comme au prince des Serviteurs incorporels * te fut confié, Gabriel, * ce redoutable mystère avant les siècles scellé, * l'ineffable enfantement de la Vierge immaculée, * que tu lui annonças, lui disant : Pleine de grâce, réjouis-toi; * c'est pourquoi nous les fidèles, comme il se doit, * dans l'allégresse nous te disons bienheureux.  


  MEDITATION :
L'Evangile de ce jour nous présente la miséricorde infinie du Seigneur Christ envers chacun de nous, envers ses créatures.
Il nous montre aussi Sa toute puissance qui se manifeste dans les guérisons des malades, dans la multiplication de cinq pains et de deux poissons afin de nourrir 5000 personnes.

Cet Evangile nous enseigne que le Seigneur Christ, notre Créateur est bien la Source de notre vie, notre Nourricier et notre Médecin de l'âme et du corps.

Mais l'Evangile que nous venons de lire ou d'entendre nous enseigne surtout que le pain essentiel n'est pas le pain temporel, mais le pain éternel qui est le Seigneur Jésus Christ.
Il nous enseigne que nous devons nous préoccuper non seulement de la nourriture du jour, la nourriture passagère, mais de la nourriture éternelle, de celle qui donne la vie éternelle à notre âme, c'est-à-dire de la communion aux Très Précieux Corps et Sang du Christ.
Le Seigneur dit : Efforcez-vous non pas de gagner la nourriture qui périt, mais celle qui subsiste pour la vie éternelle, que vous donnera le Fils de l'homme. Je vous le dis en vérité : Mon Père vous donne le vrai pain du ciel; car le pain de Dieu, c'est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde.
Je suis le Pain de vie; celui qui vient à Moi n'aura jamais faim, et celui qui croit en Moi n'aura jamais soif. ( Jean 6, 26-27, 33-34)
Ne changeons pas l'ordre divin, et cherchons davantage la nourriture céleste et éternelle, et moins la nourriture terrestre et périssable. 
Amin !

(Saint Jean de Kronstadt)