samedi 7 novembre 2015

23ème dimanche après Pentecôte
Ton 6

Saint Martyr DIMITRIOS le MYROVLITE 
de Thessalonique



DIVINE LITURGIE 
à la Fraternité Monastique   10 h 30


LECTURES :
Orthros (matines) : Matthieu 28, 16-20.

Divine Liturgie :
Epître : 2 Timo 2, 1-10
et Eph 2, 4-10.

Evangile : Luc 8, 27-40.
et Jean 15, 17-16 : 2.

TROPAIRES
Du Ton 6 : Devant Ton sépulcre, les Puissances des cieux, * autant que les soldats, furent frappées d'effroi; * et Marie Madeleine se tenait près du tombeau, * cherchant Ton corps immaculé; * mais Tu brisas l'Enfer sans Te laisser vaincre par lui, * Tu rencontras la Vierge et nous donnas la vie. * Ressuscité d'entre les morts, * Seigneur, gloire à Toi.

De saint Dimitri ton 3 : Au milieu des dangers, le monde entier * a trouvé en toi un puissant défenseur * pour mettre en fuite, victorieux Athlète, les païens; * toi qui as abattu l'arrogance de Lyéos * et sur le stade encouragé Nestor, * prie le Christ notre Dieu, d'accorder à nos âmes la grâce du salut.

KONDAKIA
Ton 6 : De Sa main vivifiante, le Seigneur source-de-vie, * le Christ notre Dieu, * a fait surgir tous les morts des ténèbres de l'Enfer, * accordant la résurrection à tout le genre humain; * Il est vraiment notre Sauveur, * notre vie, notre résurrection et le Dieu de l'univers.

De saint Dimitri ton 2 : Sous les flots de ton sang, Démétrios, * empourpra son Eglise le Seigneur * qui t'a donné l'invincible pouvoir * et garde saine et sauve la ville dont tu es le ferme appui.

Pour mémoire du Tremblement de terre de Constantinople en 740 :

TROPAIRE ton 8 :
Toi qui regardes la terre et la fais trembler, * délivre-nous de la menace des tremblements de terre, ô Christ notre Dieu, * et répands sur nous les trésors de Ton amour, * seul Ami des hommes, par l'intercession de la Mère de Dieu.


MEDITATION
Jésus rencontra un homme qui était possédé par les démons depuis de très longues années, il ne portait pas de vêtements et vivait dans les cavernes.

Ce pauvre homme était en proie aux violences des démons qui le précipitaient contre des pierres; aussi les voisins le liaient-ils avec des chaînes et des cordes, mais il s'en libérait et, chassé par les démons, il courait au désert.

Le Seigneur a chassé de cet homme l'énorme quantité de démons qui l'habitaient.

Les démons demandèrent à Jésus qu'Il ne les envoyât pas dans l'abîme, c'est-à-dire en enfer.

Il y avait sur la colline un troupeau de porcs. ils furent envoyés dans les porcs. Les porcs se précipitèrent dans la mer et furent noyés.

Le bergers, effrayés coururent raconter ce qui était arrivé. Les gens arrivés en nombre  furent saisis de frayeur en voyant l'homme possédé libéré des démons et assis aux pieds de Jésus, en habits et sain d'esprit.

Le peuple réuni demanda à Jésus de quitter leur région, car tous étaient saisis d'une grand frayeur.

Y a-t-il des possédés à notre époque ?

Oui, et ils sont nombreux : il  y a des possédés manifestes et des possédés cachés.

Dans la dernière catégorie entrent tous ceux qui blasphèment ce qui est saint, qui lutte contre l'Eglise, qui méprisent les Icônes, les prêtres et insultent le Nom du Christ. Ceux qui réclament aujourd'hui le "droit au blasphème" et y sont encouragés par des juges et des hommes politiques.

Appartiennent également à cette catégorie ceux qui soutiennent qu'il n'y a pas de démons : cette négation catégorique des mauvais esprits est une véritable possession des démons, car elle va à l'encontre de la Vérité de la Révélation.

Parmi les possédés il faut également ranger les méchants, les coléreux, les envieux, les malveillants, ceux qui se réjouissent du malheur d'autrui. Mais encore : les avares, ceux qui aiment l'argent par dessus tout, les trompeurs, les vexateurs.

Car d'où vient tout le mal que nous voyons dans notre humanité, humanité qui est créée à l'image de Dieu ? C'est évidement du diable, qui est l'initiateur dans l'homme de tout mal.

Ne donnez pas de place au diable. Résistez-lui et il fuira loin de vous. (1Eph. IV, 27) (Jacques I, 7)