samedi 16 janvier 2016

AVANT FÊTE DE LA THEOPHANIE

33ème dimanche après Pentecôte  Ton 8

Synaxe des 70 Apôtres.

DIVINE LITURGIE à la Fraternité monastique
10 h 30



LECTURES :
Orthros (matines) Evangile : Jean 21, 15-25.

Divine Liturgie : 
Epître : 2 Thimotée 4, 5-8.

Evangile : Marc 1, 1-8.

TROPAIRES :
 du ton 8 : Du ciel Tu descendis, ô Dieu de miséricorde, * trois jours dans le tombeau Tu souffris de demeurer * pour nous délivrer de nos péchés; notre Vie et notre Résurrection, Seigneur, gloire à Toi.
de l'Avant Fête ton 4 :Prépare-toi, Zabulon, * pare-toi, Nephtalie; * fleuve du Jourdain, arrête-toi, * accueille avec allégresse le Maître qui vient se faire baptiser. * Adam et Eve, exultez, * ne vous cachez plus comme jadis au Paradis; * car, vous voyant nus, le Seigneur S'est montré * pour vous revêtir du premier vêtement. * Le Christ se manifeste pour renouveler l'entière création.

KONDAKIA :
du ton 8 :Ressuscité du tombeau, * Tu as éveillé les morts et ressuscité Adam, * Eve danse de joie en Ta Résurrection, * les confins de la terre célèbrent Ton éveil d'entre les morts, * ô Dieu de miséricorde.
de l'Avant Fête : Descendu en ce jour dans les flots du Jourdain, * le Seigneur dit à Jean: * Ne crains pas de me baptiser, * je suis venu, en effet, * sauver Adam le premier Père.

MEDITATION
En ce dimanche qui précède la fête du Baptême du Christ, la lecture de l'Evangile nous introduit dans l'oeuvre de Jean le Baptiste, dont la mission était de préparer la voie du Seigneur.

le baptême par l'eau de Jean n'est pas un sacrement, mais la préparation au sacrement, rappelant notre confession. Le sacrement du baptême fut institué par le Christ Lui-même, par l'action de grâce de l'Esprit Saint, Qui fait pénétrer l'homme, comme à travers une porte, dans l'édifice spirituel de l'Eglise du Christ.

Laissons retentir à nos oreilles les paroles du Baptiste Jean : "Repentez-vous !". A l'image de la foule, qui s'est empressée vers le Jourdain, hâtons-nous vers l'église de Dieu, où retentissent non seulement les paroles de jean, mais celles de notre Sauveur Jésus Christ.

Le Christ a commencé Son service public par un appel au repentir, sans lequel le salut est impossible. Et aujourd'hui l'Eglise nous rappelle : "Repentez-vous, car le Royaume de Dieu est proche ! Amin"