mercredi 10 février 2016

Mercredi 28 janvier orthodoxe
10 février civil

Nous raison mémoire de nos Bienheureux Pères :
SAINT EPHREM LE SYRIEN
et de 
SAINT ISAAC LE SYRIEN évêque de Ninive

Saint Ephrem le Syrien

Vêpres - Lucernaire ton 1
Reflétant les beautés du Paradis * et savourant les éternelles prairies, * pour le monde tu fis fleurir, * Père vénérable, la connaissance de Dieu; * y prenant part nous aussi, * en nos âmes par spirituelle disposition, * nous refleurissons en esprit.

LECTURES :
Divine Liturgie :
Epître : Galates 5, 22-6 : 2.
Evangile : Matthieu 11, 27-30.

TROPAIRE ton 8 
Par les flots de tes larmes tu as fait fleurir le stérile désert, * par tes profonds gémissements tu fis produire à tes peines cent fois plus, * par tes miracles étonnants tu devins un phare éclairant le monde entier: * vénérable Père Ephrem, prie le Christ notre Dieu * de sauver nos âmes.


KONDAKION ton 2 : 
Sans cesse méditant sur l'heure du jugement, * tu versais d'amères larmes, toi l'ami du silence et de la paix; * tes oeuvres, vénérables Père, ont fait de toi * un maître d'action, un docteur universel: * par toi les négligents sont éveillés au repentir.

SYNAXAIRE :
Ephrem, syrien de race et de langue, entendit
une langue inconnue, comme un psaume le dit,
l'appelant vers le haut. Pour chanter ses louanges,
vers Dieu, le vingt-huit janvier, l'on conduit les Anges

Par ses prières, ô notre Dieu,
aie pitié de nous et sauve-nous. Amin !

Ephrem le Syrien est né à Nisibe (Mésopotamie) vers 306 après Jésus Christ et mourut en 373 à Edesse. Il est le fondateur d'un monastère. 


St. Isaac le Syrien, évêque de Ninive.

Isaac le Syrien, grand docteur mystique, est né dans la première moitié du septième siècle, à Bet Katrayé, région proche de l'Inde.
Il rentra jeune à la Laure (monastère) de saint Matthieu, puis après de longues années de vie monastique se retira dans le silence du désert.
A la demande de la foule il fut ordonné évêque. Isaac obéit à la volonté de Dieu et commença à diriger en toute sagesse son troupeau spirituel.

Au bout  de quelque temps il se retira dans les montagnes du Kurdistan, où demeuraient d'autres ascètes, puis s'installa par la suite dans le monastère de Rabban Shabour.

Il est l'auteur d'écrits importants :
Les Discours - Oeuvres spirituelles.

Sts. Ephrem le Syrien et Isaac le Syrien.